Escape GameLuxembourgEnigmoLe bureau de Howard Carter

Le bureau de Howard Carter

70% Fouille
15% Manipulation
15% Réflexion
  • Thème
    Cambriolage
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    16 - 30€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 7 joueurs

À 20 minutes de route de la ville de Luxembourg, tout près de la frontière française, se trouve Enigmo Rooms. Le gérant de cet escape game est aussi celui d’un parc d’accrobranche situé juste à côté de l’enseigne, idéal si vous souhaitez vous dégourdir les jambes après avoir mis votre cerveau en ébullition ! Trois « chambres » – c’est ainsi qu’Enigmo les appelle – de qualité vous attendent, et il y en a pour tous les goûts : « La prison San Pedro » est axée sur des manipulations, la « Zen room » est tournée vers la réflexion, et « Le bureau de Howard Carter » est majoritairement basé sur de la fouille.

Nous débarquons à Enigmo un dimanche matin d’avril. Nous nous débarrassons de nos manteaux, quand soudain, une urgence : nous devons impérativement sauter dans un avion pour le Caire, où une mission de la plus haute importance nous attend…

Le scénario

« Égypte, 1939 : le célèbre égyptologue Carter est mort récemment. Un seul objet d’une très grande valeur, le bracelet de Tut-Anch-Amun, n’a pu être retrouvé. Son bureau au Caire sera déménagé, distribué en partie aux successeurs et mis en enchère dans l’heure suivante. Vous, les voleurs gentlemen, avez une heure pour retrouver le bracelet et pour sortir du bureau à temps avant l’arrivée du notaire, des successeurs et de l’équipe de déménagement. »

Le bureau de Howard Carter est installé au rez-de-chaussée. Détail peu commun dans une salle d’escape game, à l’intérieur de la pièce une grande fenêtre donne sur un espace vert. En pleine partie, vous pourrez donc faire coucou à des marcheurs en balade… Mais reconcentrons-nous sur l’espace de jeu ! Un coup d’œil suffit pour établir un diagnostic : l’égyptologue est atteint de collectionnite. Il a une sérieuse tendance à amasser des objets qu’il a probablement dû rapporter de ses voyages… Côté déco, hormis ces nombreuses reliques, c’est du classique : nous sommes entourés de vieux meubles massifs, un bureau et une armoire notamment. Un grand tapis recouvre le sol. Dans tout ce fatras, les quelques cadenas passent presque inaperçus… L’immersion est bonne : le bureau pourrait en effet appartenir à un historien, un collectionneur ou un passionné d’art.

Dans toutes ses rooms, Enigmo se démarque par sa volonté de surprendre les joueurs avec des cachettes et/ou des systèmes ingénieux : on y trouve toujours une ou plusieurs grosses surprises. Ici, on note deux très bonnes et surprenantes idées en termes d’aménagement de l’espace, qui viennent ajouter leur pierre à l’édifice. Le rythme global de l’aventure est plaisant, vous aurez énormément de choses à accomplir, et pour cela il faudra être méthodique et ne pas s’emmêler les pinceaux.

« Il y a toujours un endroit où fouiller »

S’il y a énormément de choses à accomplir, c’est surtout parce que la fouille est très très dense, elle vous occupera la grande majorité du temps. « Quand des enfants veulent jouer, on leur conseille cette salle parce qu’il y a toujours quelque chose à fouiller », précise d’ailleurs notre game master. Heureusement, l’enseigne a fait le choix de mettre en place un système qui recentrera votre attention sur les éléments les plus importants. Mais cela ne fera pas tout et vous ne devrez rien laisser au hasard, être curieux en permanence, inspecter le moindre centimètre carré de la room… Quelques cachettes raviront sans doute les fans de geocaching, cette chasse au trésor qui utilise les coordonnées GPS. À l’issue des soixante minutes de jeu, en balayant la pièce du regard, vous prendrez peut-être peur devant le capharnaüm qui régnera !

« Le bureau de Howard Carter » est principalement articulé autour de cadenas qui bloquent l’accès à des malles et des boîtes, le gameplay est donc un peu répétitif de ce point de vue-là. Les énigmes ne sont pas intégrées au scénario – même si elles révèlent quelques secrets –, il s’agira avant tout d’une succession de casse-têtes, parmi lesquels pas mal de décryptages et quelques manipulations inventives.

Si vous habitez dans la Meuse, la Meurthe-et-Moselle ou la Moselle, et avez l’âme de voleurs gentlemen ou de voleuses gentlewomen, n’hésitez pas à traverser la frontière luxembourgeoise pour tenter de dérober le bracelet de Tut-Anch-Amun. Des surprises vous attendent !

Réserver chez Enigmo