Escape GameAmsterdamSherlockedThe Vault

The Vault

30% Fouille
40% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Cambriolage
  • Niveau
    Expert
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    23 - 40€/joueur
  • Nombre de joueurs
    4 à 6 joueurs

Escape game jouable en anglais

Sherlocked est l’une des enseignes les plus réputées d’Amsterdam. Ce complexe de jeux d’évasion est situé dans l’hypercentre de la ville, à deux pas de l’arrêt de tram Dam, dans un bâtiment historique : le Beurs van Berlage, littéralement « Bourse de Berlage », un des grands monuments de l’architecture néerlandaise du début du 20e siècle, qui abritait la salle des marchés d’Amsterdam jusqu’en 1985. Berlage est d’ailleurs le nom de l’architecte qui fait l’objet de la première salle de l’enseigne, « The Architect ».

La seconde salle, « The Vault » (« Le coffre » ou « La salle des coffres » en français), n’est pas un escape game comme les autres. Elle est à ne manquer sous aucun prétexte si vous passez par Amsterdam, à trois conditions : vous pouvez réunir une équipe de quatre personnes minimum, vous avez déjà quelques escape games à votre actif, et vous êtes assez à l’aise en anglais (ou en néerlandais bien sûr) pour mener une conversation. En réservant une session de « The Vault », vous ne vous lancerez pas dans un simple jeu d’énigmes, mais dans une aventure de 90 minutes à la limite du jeu de rôle : vous serez les héros d’un film de braquage à la « Ocean’s Eleven ».

Dans cette escape room, votre mission sera d’infiltrer « la salle des coffres la plus belle et la plus sécurisée d’Amsterdam ». Quelques jours avant le casse, vous recevrez un email : « Avant de vous rendre au Beurs van Berlage, vous devrez récupérer du matériel au cinquième étage du parking Bijenkorf. Une fois que vous serez sur place, nous entrerons en contact avec vous par téléphone. Vous allez devoir vous faire passer pour de riches collectionneurs d’art, habillez-vous en conséquence. » Signé : « Votre commanditaire ».

Le scénario

« Votre mission : infiltrer la salle des coffres, désactiver le système de sécurité, voler “l’objet” et vous enfuir. Nous mettrons à votre disposition quelques outils et notre homme de main le plus doué. »

Sur le site de Sherlocked, une mention attire immédiatement l’attention : « Pour jouer à “The Vault”, vous devez être capable d’interagir en anglais. » En effet, c’est une des particularités de cette room : il ne s’agit pas d’un jeu classique dans lequel vous devrez vous contenter de résoudre des casse-têtes. Il vous demandera d’endosser un rôle, de discuter avec des personnages qui ne seront pas forcément vos alliés. Il faudra parfois les convaincre, répondre à des questions précises en improvisant… En un mot jouer la comédie, et donc s’impliquer davantage que dans un escape traditionnel. Plus vous serez convaincants, plus vous gagnerez du temps. On ne vous en dira pas plus !

Une incroyable immersion

La deuxième particularité du jeu « The Vault » est l’incroyable immersion qu’il propose. Elle est tout simplement parfaite. Grâce au gameplay qui flirte avec le jeu de rôle d’abord, grâce aux personnages/comédiens que vous croiserez ensuite, et enfin (et surtout) grâce au lieu dans lequel vous évoluerez : un très grand et très impressionnant espace, majestueusement mis en lumière. Un endroit qui, comme écrit plus haut, accueillait la bourse d’Amsterdam il n’y a pas si longtemps… Ainsi, les coffres blindés que vous manipulerez – si vous parvenez à atteindre la salle des coffres – sont authentiques, ils servaient encore il y a peu. C’est là l’excellente idée des créateurs de Sherlocked qui, au lieu d’imaginer un scénario puis de bâtir un décor en conséquence, ont construit une intrigue autour du lieu dont il disposait.

Nous écrivons « intrigue », car les enjeux de l’aventure que vous allez vivre vont au-delà d’un simple cambriolage : le fameux « objet » que vous devrez dérober n’est pas qu’une jolie pierre précieuse hors de prix…

Dans « The Vault », dès le début vous aurez l’impression d’être les héros d’un film ! Vous serez en contact avec un commanditaire, par texto puis talkie-walkie, et ses instructions seront d’emblée très surprenantes… Votre mission commencera à l’extérieur, mais vous recevrez vite des consignes qui vous permettront de rejoindre le lieu du casse. Un début de jeu comme en propose notamment Prizoners Heroes à Paris, dans le Var ou dans la Sarthe, idéal pour se mettre en jambe.

Un des escape games les plus durs d’Amsterdam

Une fois dans la « salle » (si on peut l’appeler ainsi) et passé le premier « obstacle » (si on peut l’appeler ainsi), le jeu démarre : il est linéaire, pas extrêmement dense et pourtant très difficile. Le plus dur sera en fait de vous organiser : votre team devra rester unie, ne pas trop se disperser dans ce lieu immense, ne pas égarer d’objets importants en cours de route, ne pas se laisser perturber par des éléments extérieurs… Les proportions de fouille, manipulation et réflexion sont assez équilibrées, et la coopération de quatre personnes est indispensable pour résoudre l’une des énigmes.

Son prix élevé – 139 euros minimum par équipe – peut refroidir, pourtant « The Vault » est sans conteste l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur escape game de la capitale néerlandaise, et vous y vivrez à coup sûr une expérience mémorable. Attention, les 90 minutes défilent à toute vitesse… Avec un taux de réussite de moins de 10%, ce jeu d’évasion est l’un des plus durs d’Amsterdam.

Cerise sur le gâteau, Sherlocked a développé un escape game point and click pour mobile qui sert à la fois de prologue et d’entraînement, disponible sur iPhone et Android. Parfait pour se mettre dans l’ambiance !