Escape GameBlogJeux de société[TEST] Devenez un dieu grâce au jeu de société Orbis

[TEST] Devenez un dieu grâce au jeu de société Orbis

On connaît tous les Space Cowboys grâce à leur best-seller Unlock!, qui leur a valu de nombreuses récompenses, notamment un As d’Or à Cannes en 2017, ou encore un Escape Game Awards en 2019.
Si vous n’êtes pas un connaisseur du domaine des jeux de société, sachez que les Space Cowboys sont aussi à l’origine de plusieurs jeux très réputés, comme Splendor ou T.I.M.E Stories (pour ne citer qu’eux). Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un jeu grand public sorti fin 2018. Prêt à devenir un dieu ?

Résumé

« Des contrées peuplées d’adorateurs sont perdues dans l’éther. Sélectionnez et assemblez ces régions pour créer le plus bel univers ! Voyez-le évoluer, se bâtir, tuile après tuile. »

Verdict

Orbis a un gros avantage : sa prise en main rapide. En effet, une dizaine de minutes suffisent à appréhender les règles et débuter une partie. Un bon point quand on a envie de découvrir un nouveau jeu et que l’on n’a pas le temps de lire des dizaines de pages de règles.

Dans ce jeu, votre objectif est simple : recréer un monde sur lequel vous pourrez régner en temps que dieu. Pour construire cet écosystème, vous devrez acquérir tout au long de la partie des tuiles « région » parmi les neuf qui seront placées sur la table (chaque tuile achetée étant remplacée par une tuile issue d’un deck). Ces régions sont de plusieurs types : ferme/village, forêt, volcan, irrigation, temple et terre sauvage.

Au moment de leur achat, les tuiles vous rapporteront des adorateurs, sorte de Beliebers de l’époque antique, qui vous permettront d’acheter par la suite de nouvelles tuiles, qui vous rapporteront elles aussi des adorateurs, et ainsi de suite…

Mais Orbis n’est pas qu’un jeu d’acquisition et d’accumulation de ressources. C’est surtout un jeu de stratégie. En effet, vous ne devrez pas choisir n’importe quelle région : parce que votre objectif est d’obtenir le plus de points de victoire, vous devrez créer le monde le plus cohérent.
La première strate que vous pourrez construire, la base de votre univers, est composée de quatre tuiles. À ce stade du jeu, vous n’aurez pas de contraintes particulières. Vous pourrez mettre les tuiles que vous voulez où vous voulez tant que vous payez le nombre d’adorateurs demandé.

Tips : privilégiez une base variée pour avoir le plus de latitude possible dans la construction des strates supérieures. Évitez par exemple de ne poser que des tuiles irrigation ou volcan sur votre premier niveau.

À partir du deuxième étage, les choses sérieuses commencent… Vous allez devoir regarder les tuiles disponibles, celles de votre première strate ainsi que celles de vos adversaires, pour identifier celles qui vous seront les plus profitables. Quand vous créez des niveaux supérieurs, les régions que vous ajoutez doivent impérativement reposer sur deux tuiles et l’une d’elles doit nécessairement être du même type que la tuile que vous souhaitez ajouter.

Dans le cas 1, la tuile volcan repose sur deux tuiles irrigation. Dans le cas 2, la tuile irrigation ne repose que sur une seule tuile. Le cas 3 est correct.

 

Si vous ne pouvez pas faire coïncider une nouvelle tuile avec les couleurs des tuiles en place dans votre univers, vous devrez placer une terre sauvage, sorte de tuile joker, qui vous coûtera des points en fin de partie.

Plus vous avancerez dans le jeu, plus les tuiles vous rapporteront des points. Mais attention, souvent l’obtention de ces points est liée à la validation d’une contrainte. Exemple : une tuile forêt vous rapporte trois points de victoire si elle est entourée d’au moins une tuile forêt et d’une tuile ferme/village. Réfléchissez donc bien avant de jouer !

 

Enfin, à tout moment vous aurez la possibilité de choisir le dieu qui trônera en haut de votre monde à la fin de la partie. Chaque dieu a un pouvoir qui lui est propre. Vous devrez donc bien observer les mondes créés par vos adversaires pour voir quelle divinité sera la plus payante.

Impossible de faire une review d’Orbis sans parler de son graphisme. Grâce à une palette de couleurs très prononcée et un design qui confère une bonhomie certaine à ses protagonistes, l’illustrateur Davide Tosello a voulu donner un côté « cartoonesque » à ce jeu.

De part sa mécanique, Orbis est idéal pour les joueurs occasionnels à la recherche d’un jeu rapide, qui fait réfléchir et ne nécessite pas la mise en place de stratégies complexes. Ce jeu vous demandera d’être en permanence en éveil, de rapidement faire l’analyse de la situation dans laquelle vous vous trouvez lors de votre tour. Des qualités essentielles dans la réussite d’une partie d’escape game, où l’esprit d’analyse vous permettra de recouper rapidement les indices amassés pour en déduire des actions à réaliser.

Si vous êtes un gros joueur, vous aimerez la fluidité d’Orbis, même si vous risquez de faire le tour de ce jeu assez rapidement.

Fiche technique

Nombre de joueurs : 2 à 4 personnes
Âge : 10+
Durée : 45 minutes
Type de jeu : compétitif

Acheter Orbis