Escape GameBlogPrizoners Live #2 : Le temple du mal

Prizoners Live #2 : Le temple du mal

Prizoners Paris a lancé pour Halloween 2015 son deuxième scénario de Live Escape Game : Le temple du mal.

Pour ce nouvel épisode il n’est pas question d’Ordre Pourpre. En effet, c’est au beau milieu du Moyen-Age que l’Archive nous envoie ! Un portail temporel s’est ouvert entre notre époque et l’office d’un inquisiteur. Dans ce temple secret, situé sous les trottoirs de Paris, les détenus et hérétiques sont libres d’aller et venir. Partout des signes annonciateurs de temps troublés apparaissent et semblent vouloir condamner l’humanité toute entière.

Aux caves Saint-Sabin à Paris

C’est aux caves Saint-Sabin que l’Archive nous a donné rendez-vous cette fois-ci. Dès l’entrée passée, des armures d’un autres temps nous toisent. Nous longeons les couloirs ornés de faux tableaux anciens et de tapisseries … une bonne entrée en matière.

Comme nous vous le disions en juillet dernier dans notre article sur le Vaisseau Fantôme, l’Escape Live diffère des jeux que vous pouvez trouver au sein des enseignes. En effet, certaines mécaniques comme la fouille, la sensation d’enfermement sont difficilement applicables du fait du grand nombre de joueurs, des lieux plus grands qui donnent moins la sensation d’être pris au piège.

Pour cette nouvelle aventure, Prizoners s’est attaché à corriger certains travers du live escape. Dans cette recherche, le choix du lieu a été déterminant. Les caves de Saint-Sabin, espace en sous sol, sans ouverture vers l’extérieur était parfait pour donner la sensation d’évoluer en vase clos. De plus, pour permettre une progression plus aisée, le nombre de participants par session a été revu à la baisse (75 personnes au lieu de 100) : plus besoin de bousculer les autres joueurs pour avancer, plus de possibilité de tricher en laissant balader ses yeux sur les fiches de réponse des autres équipes.

Une atmosphère lourde et oppressante

Sur l’ambiance en elle même, tout à été fait pour recréer une atmosphère lourde et oppressante. Ce prérequis était impératif pour une soirée d’Halloween. Sur ce point, il faut dire que la troupe de comédiens qui accompagne Prizoners depuis ses débuts sait y faire. Tout au long des salles qui vous visiterez, vous aurez le loisir de faire la connaissance de personnages aussi pittoresques qu’effrayants : cartomancienne, sorcière, prêcheur, détenus…
Sur le plan des décors, beaucoup de choses ont changé aussi. Des décors mobiles ont été fabriqués pour l’occasion afin de donner plus de force au cachet de l’espace de jeu. Un petit bémol sur les boucliers mais il est fort probable que Prizoners corrigera ce point pour les prochaines éditions.

Si vous étiez restés sur votre faim après le Vaisseau Fantôme, l’expérience voulue par Prizoners pour le Temple du mal est complètement différente. Au final cette aventure, beaucoup mieux construite et plus immersive, s’approche un peu plus des codes de l’Escape Game classique.
Sur la base de cette expérience, nous vous conseillons de renouveler l’expérience du Live Escape Game. Restez à l’affut, il est fort probable que cette aventure soit présentée dans plusieurs villes de province en 2016. Affaire à suivre !