Escape GameBlogRéalité Virtuelle[TEST] Virtual Room chapitre 2 : 45 minutes en réalité virtuelle pour sauver la Terre

[TEST] Virtual Room chapitre 2 : 45 minutes en réalité virtuelle pour sauver la Terre

Vous n’avez encore jamais entendu parler de Virtual Room ? Il s’agit d’un jeu collaboratif en réalité virtuelle. Dans les aventures de Virtual Room, votre équipe et vous serez immergés à 360° dans différents lieux et à différentes époques afin d’y accomplir une mission.

En avril 2017, à Paris, nous testions le premier chapitre de l’aventure « Time Travel » de Virtual Room, qui porte le nom de « La faille temporelle ». Depuis ce premier test, l’entreprise s’est bien développée. Elle est désormais installée à Bordeaux, Brest, Marseille, Nancy, Orléans, Rennes, Saint-Brieuc, Toulon… mais aussi à Sydney, Singapour ou Los Angeles !

Un deuxième chapitre est dorénavant jouable, « La menace venue d’ailleurs », toujours développé par le studio français Monsieur K. Nous l’avons testé en octobre 2018 à Paris, au sein du local Virtual Room du 11e arrondissement – sachez qu’il en existe un second, dans le 19e.

Le chapitre 2 propose le même dispositif que le premier :

  • L’aventure est jouable en équipe de 2 à 4.
  • L’expérience peut durer jusqu’à 45 minutes.
  • Chaque joueur évolue dans un box de 9 m².
  • Vous serez muni de deux manettes connectées, d’un micro vous permettant de communiquer avec vos équipiers et, bien sûr, d’un casque de réalité virtuelle HTC Vive. Vous ne porterez pas de backpack sur le dos, il n’est malheureusement donc pas à exclure que les câbles qui alimentent votre machine vous gênent un peu par moments.

Le scénario

« L’existence de la planète Terre est une nouvelle fois menacée ! Seules quelques sources d’énergie nécessaires pour combattre ce fléau ont été localisées dans le passé, à différentes époques : vous n’avez que 45 minutes pour aller les récupérer ! »

Notre avis

Le jeu commence par une petite mise en bouche, pour que même ceux qui découvrent la VR ne soient pas perdus. Pendant ces quelques minutes, vous prendrez le temps de vous familiariser avec les avatars de vos équipiers et avec l’espace qui vous est attribué. Elles seront aussi l’occasion de découvrir l’enjeu de votre mission ainsi que les commandes auxquelles vous avez accès, très basiques et intuitives.

Tout comme le premier opus, « La menace venue d’ailleurs » est construit autour de différents tableaux qui durent quelques minutes chacun. À chaque fois, votre objectif sera de récupérer une source d’énergie avant la fin du temps imparti ! Une fois le chrono écoulé, mission accomplie ou non, vous passerez à l’étape suivante. L’aventure est par conséquent très rythmée, dynamique et agréable à jouer.

Le scénario n’est pas très présent pendant le jeu et il n’est finalement qu’un prétexte pour vous envoyer explorer différents lieux à différentes époques. Vous ne serez pas là pour suivre une histoire mais pour actionner, viser, lancer, bouger… Place à l’action !

Les graphismes sont encore plus réussis, jolis et dépaysants que ceux du premier chapitre, leur qualité est indéniable. L’immersion est parfaite, il est très impressionnant de se retrouver au cœur d’un temple maya ou sur une épave de bateau pirate au fond des océans… entre autres.

Virtual Room est parfois assimilé à un escape game car il en emprunte certaines caractéristiques : comme dans une salle classique, cette aventure se joue en équipe et une bonne communication sera indispensable. Quelques énigmes se mettront en travers de votre chemin : pas de casse-têtes de logique, pas de calculs, mais de l’observation et de la synchronisation. Faire preuve d’adresse sera essentiel à plusieurs reprises, qualité que certaines escape rooms exigent également. En revanche, comme lorsque nous avions testé l’épisode 1, nous n’avons pas retrouvé les sensations de l’escape game au cours de cet épisode 2. En premier lieu parce que dans les aventures de Virtual Room vous ne serez pas libres de vos mouvements : vous ne pourrez pas vous déplacer dans l’ensemble du décor comme bon vous semble. Vous arpenterez bien sûr votre box de 9 m² in real life, mais votre zone de jeu en réalité virtuelle sera strictement délimitée. Vous n’aurez en général aucun moyen de rejoindre celles de vos équipiers : vous devrez vous contentez de les observer et d’interagir avec elles à distance.

Finalement, l’épisode 2 ne présente pas de grandes différences par rapport à l’épisode 1 : il reprend le même gameplay, les mêmes principes et les applique à d’autres univers, à d’autres objets. Seul changement, la difficulté : ce deuxième chapitre étant plus dense et donc plus compliqué, il s’adresse à des joueurs un peu plus expérimentés.

Nous conseillons régulièrement Virtual Room à celles et ceux qui n’ont pas encore d’expérience en matière de réalité virtuelle, et ce deuxième test nous a confortés dans cette idée : une prise en main facile, un jeu rythmé, ludique, amusant et dépaysant… tout pour que petits et grands passent forcément un bon moment.

Les deux épisodes de Virtual Room sont entre autres disponibles à Bordeaux, Brest, Marseille, Montauban, Nancy, Nîmes, Orléans, Paris, Rennes, Saint-Brieuc, Toulon… Dès 12 ans. Entre 20 et 30€ par joueur selon les établissements.

Découvrez le teaser vidéo de Virtual Room chapitre 2, « La menace venue d’ailleurs » :

Réserver chez Virtual Room