Escape GameBordeauxPrizonersChef étoilé

Chef étoilé

35% Fouille
25% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Histoire | Patrimoine culturel
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    16,50 - 36€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

A Bordeaux, Prizoners, franchise bien connue des passionnés d’escape game, s’est installé dans la galerie Tatry du quartier des Chartrons depuis novembre 2017. L’enseigne se présente comme une agence de voyage temporel qui envoie les joueurs en mission dans différents univers et à différentes époques : sauver la précieuse méthode de production d’un grand cru en 1562, s’échapper d’un tableau en 1888, secourir un cuistot en 1976… Tout est possible avec Prizoners Bordeaux !

Pour les besoins de cette dernière mission, « Chef étoilé », vous serez propulsé dans un monde encore peu exploité par les jeux d’évasion grandeur nature : celui de la cuisine. Vous aurez une heure pour venir en aide à un chef de renom à qui il est arrivé un gros pépin…

Le scénario

« Bordeaux, avril 1976, Le Châtaignier, un prestigieux restaurant trois étoiles de la ville. Le chef Aristide Gaudin se coupe sévèrement la main et doit partir aux urgences, le jour même où un impitoyable critique culinaire débarque à l’improviste. C’en est fini du Châtaignier ! Vous êtes propulsés dans les cuisines du chef Gaudin pour accueillir le critique dans les meilleures conditions possibles et sauver le Châtaignier ! Serez-vous à la hauteur ? »

Nous voici dans la cuisine d’Aristide Gaudin… Au premier coup d’œil, l’illusion est parfaite, le décor est hyper réaliste : ce n’est qu’en passant la pièce au peigne fin que vous distinguerez des éléments suspects, qui laissent penser qu’il y a bel et bien des énigmes à résoudre… Si l’immersion est excellente, c’est aussi parce que la room est très généreuse en accessoires. Vu la masse d’objets et d’ustensiles à disposition, vous pourrez vite transformer la salle en un joyeux et anarchique atelier de cuisine ! Vous pourrez fouiller, farfouiller, toucher à tout sans qu’aucune gommette « hors-jeu » ne vienne se mettre en travers de votre chemin. De notre côté, nous nous sommes rapidement coiffés d’une toque et mis au travail : le critique culinaire arrive dans moins de 60 minutes, il faut qu’on s’active.

Le game designer de « Chef étoilé » a intégré une énigme qui pourra ambiancer la cuisine, une très bonne idée : vous serez ainsi dans de parfaites conditions pour exprimer toute votre créativité.

Un déroulé ancré dans le réel et très agréable

La majeure partie du jeu n’est pas linéaire, vous pourrez vous répartir les énigmes, ce qui est toujours agréable : toute l’équipe ne sera pas agglutinée autour d’un casse-tête tel du riz trop cuit au fond d’une casserole.

Les énigmes de la room de Prizoners Bordeaux sont assez artificielles, c’est-à-dire que dans la vraie vie, avec cet objectif donné, vous ne raisonneriez pas vraiment de cette manière… Néanmoins, c’est un défaut que l’on peut vite oublier car la progression du jeu, elle, est très logiquement ancrée dans le réel : on comprend vite que les différents puzzles sont en quelque sorte des métaphores qui, symboliquement, permettent de valider des étapes très identifiables. Ce déroulé très agréable est pour nous le point fort de « Chef étoilé ». Ainsi, (presque) toutes les tâches indispensables pour remettre un restau sur pied puis accueillir un critique culinaire, vous les remplirez ! On prend rapidement conscience des différents objectifs, on ne perd jamais le fil… Conséquence : on est à fond dans la mission du début à la fin.

Le final, assez difficile, s’inscrit complètement dans cette démarche, et il vous permettra d’ailleurs d’apprendre quelques règles d’or en matière de gastronomie et de bonnes manières… La non linéarité du jeu, associée à cette ultime énigme corsée et à une proportion globale de réflexion assez élevée, nous amène à classer cette salle parmi les escape games « difficiles » de Bordeaux.

Les rois de la tambouille !

L’immersion est accentuée par le système de game mastering : pas d’écran dans la cuisine du chef Gaudin, mais une voix, celle d’Alice, hôtesse de voyage robotique qui vous aidera tout au long de votre mission. Ce système connaît néanmoins une limite : les indices sont préenregistrés, autrement dit s’ils ne vous suffisent pas, cela peut éventuellement s’avérer compliqué. N’hésitez surtout pas à poser des questions à Alice : même s’il faut parfois attendre quelques secondes pour qu’elle formule sa réponse, elle est tout aussi investie que vous dans la mission, et pourra trancher par un oui ou un non.

« Chef étoilé » est une salle rafraîchissante, qui exploite d’une belle manière un thème original. Elle plaira à tous les rois de la tambouille, bien sûr, mais également à toutes celles et ceux qui en ont marre des escape rooms où il faut sauver le monde ou affronter ses peurs !

Réserver chez Prizoners


Restez connecté :