Escape GameBudapestScavenger EscapeMozart's Mystery

Mozart’s Mystery

25% Fouille
25% Manipulation
50% Réflexion
  • Thème
    Cambriolage
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    Bien
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Escape game jouable en anglais

Scavenger Escape ne fait pas partie de la première vague de complexes de jeux d’évasion à s’être installés à Budapest : l’enseigne, qui est également présente à Madrid, Salzbourg et Malte notamment, a ouvert ses portes en avril 2016 dans la capitale hongroise, soit cinq ans après le pionnier Para Park.

Nous avons préféré faire l’impasse sur les deux scénarios classiques de Scavenger – un virus mortel à endiguer et une enquête en Égypte – pour nous concentrer sur la room « Mozart’s Mystery », « Le mystère de Mozart », séduits à l’idée de résoudre des énigmes autour d’un thème encore peu exploité en France : la musique.

Nous sommes accueillis par un game master dont on se souviendra longtemps : alors qu’il parle tout bas, ce dandy à l’accent britannique, très théâtral, parvient parfaitement à capter l’attention de son auditoire. Chose rare à Budapest, ce maître du jeu nous explique en détails le scénario de l’aventure que nous nous apprêtons à vivre…

L’intrigue

« D’étranges rumeurs ont toujours entouré la mort de Mozart et son héritage. Vous êtes engagés par une société de ventes aux enchères comme détectives privés, afin d’enquêter sur un mystérieux vol : un célèbre collectionneur d’art aurait dérobé une des partitions non achevées de Wolfgang Amadeus Mozart. Ce collectionneur vient tout juste de quitter son domicile pour sa partie de blackjack quotidienne… Dans une heure, il sera de retour. Vos collègues et vous devez retrouver le chef d’œuvre volé et prouver qu’il s’agit bien d’un original. »

Notre avis

« Scavenger propose des salles luxueuses de seconde génération », affiche fièrement le site web de l’enseigne. En entrant dans la room, on comprend immédiatement l’idée qui se cache derrière cette phrase. Dans la capitale hongroise, beaucoup d’escape games se déroulent dans des caves aménagées, au sein de décors bruts, souvent fait de bric et de broc. Ici, nous découvrons un espace très soigné, joliment aménagé et décoré : l’appartement du collectionneur d’art dans lequel nous nous trouvons n’a rien d’incroyable pour qui a l’habitude de jouer en France par exemple, mais à Budapest, l’effort réalisé par Scavenger peut trancher.

À la sortie de la salle, le terme « seconde génération » – c’est ainsi que beaucoup de passionnés d’escape qualifient les jeux qui intègrent des mécanismes électroniques afin de limiter le nombre de cadenas –, lui, nous étonne davantage. La room comporte bel et bien une poignée de mécanismes électroniques en effet, mais aussi des cadenas, beaucoup de cadenas. Les énigmes proposées manquent parfois d’originalité et ont du mal à s’inscrire dans le scénario évoqué plus haut : dans « Mozart’s Mystery », vous ferez surtout face à un enchaînement de casse-têtes assez classiques et basiques, qui pourront provoquer des effets de déjà-vu chez les habitués des jeux d’évasion. Vous croiserez des objets et éléments en rapport avec la musique bien entendu, mais finalement peu d’énigmes musicales en elle-mêmes, et on a le sentiment que les concepteurs auraient pu davantage creuser dans cette direction. La salle est cependant très fluide et tout à fait jouable, et à ce titre la fouille est d’ailleurs bien dosée.

Si vous avez besoin d’un indice, n’hésitez pas à appeler votre game master par le biais d’un téléphone vintage parfaitement intégré au décor ! Même si, la seule fois où nous avons tenté de le joindre, il a été difficile de l’avoir au bout du fil car il gérait plusieurs sessions de jeu en même temps.

Réserver chez Scavenger Escape


Restez connecté :