Du 15 au 24 février votez pour vos salles et enseignes préférées aux Escape Game Awards.
Escape GameCastelnau-le-LezPrizonersLe bateau pirate

Le bateau pirate

30% Fouille
25% Manipulation
45% Réflexion
  • Thème
    Pirates
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    17 - 36,70€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 5 joueurs

La franchise Prizoners est née à Paris en 2014. Cette enseigne d’escape game s’est depuis exportée dans pas mal de villes de France, dont Castelnau-le-Lez, dans la banlieue de Montpellier. Si vous vous déplacez en transports en commun, l’établissement est facilement accessible grâce à la ligne 2 du tramway et son arrêt La Galine.

Partout où elle s’installe, l’enseigne Prizoners se présente sous la forme d’une agence de voyages temporels.

La room « Le bateau pirate », sujet de cette review, existe aussi Dunkerque et à Saint-Pierre, au sud de l’île de La Réunion.

Le scénario

« Méditerranée, XVIIe siècle. Retrouvez le trésor de la Vierge des Indes capturé par le janissaire Yusuf al Pacha, qui sema la désolation à bord de son bateau pirate. La légende dit qu’il pactisa avec un génie, mais il en faut plus pour vous effrayer, n’est-ce pas ? »

À peine la porte de la salle ouverte, nous découvrons la cale d’un bateau. Ses parois sont en bois, la pièce est assez jolie. Même si nous remarquons quelques discrets témoins de modernité, comme la présence de caméras, les décors font illusion – mal de mer en moins, ouf. Cette embarcation est malgré tout assez dépouillée par rapport à l’image que l’on se fait de l’intérieur d’un navire pirate. Ce côté épuré permet néanmoins de simplifier le jeu : nul besoin de faire le tri parmi ce que l’on voit, tout servira à résoudre des énigmes. Second petit regret : une autre partie de la room aurait elle aussi méritée d’être plus densément décorée pour gagner en crédibilité.

Piraterie et navigation

La plupart des énigmes proposées par « Le bateau pirate » sont en lien avec la piraterie et la navigation. Toutes ne s’inscrivent pas dans un scénario. Le jeu est principalement composé de casse-têtes de réflexion, même s’il vous demandera aussi de la fouille très minutieuse – soyez prévenus, quelques cachettes sont fourbes !

Que les férus de manipulations soient rassurés, la room de Prizoners en compte aussi. Aucun anachronisme à déclarer, il s’agit de manips mécaniques et manuelles.

La salle n’est pas linéaire mais elle ne présente rien de très compliqué, c’est pourquoi elle est parfaitement adaptée aux équipes qui débutent dans le monde de l’escape game.

Alice, la marque de fabrique de Prizoners

Si vous êtes à la peine, si votre cerveau en ébullition ne parvient plus à se mettre en action, pas de problème ! Vous serez épaulé par Alice, hôtesse de voyage à la voix robotique, marque de fabrique de Prizoners. Autrement dit, vous ne croiserez aucun écran à bord de ce bateau du XVIIe siècle, ce qui permet de conserver l’immersion intacte. Ce système connaît néanmoins une limite : les indices sont préenregistrés et, s’ils ne vous suffisent pas, cela pourra donc éventuellement s’avérer compliqué. N’hésitez surtout pas à poser des questions à Alice : elle pourra trancher oralement par un oui ou un non.

« Le bateau pirate » est une salle très immersive, idéale pour débuter. Les joueurs les plus expérimentés la trouveront très fluide, sous réserve de ne pas être bloqué par la fouille, qui pourra leur faire perdre de précieuses minutes. Bonne chance pour débusquer le trésor de la Vierge des Indes !