Escape GameGrenobleChallenge The RoomSous les tuiles de la Révolution

Sous les tuiles de la Révolution

20% Fouille
35% Manipulation
45% Réflexion
  • Thème
    Histoire | Patrimoine culturel
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    16 - 29€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Challenge The Room fait figure de précurseur dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il est possible d’y découvrir les jeux d’évasion depuis décembre 2014, alors que seules douze enseignes d’escape game existaient à l’époque en France. A Grenoble, Challenge The Room compte aujourd’hui deux locaux, et la marque est aussi présente à Chambéry et à Annemasse.

Nous avions déjà testé plusieurs salles de Challenge The Room : « Le bureau du savant fou », « La cellule 404 » et « La légende du samouraï ». Nous sommes de retour pour « Sous les tuiles de la Révolution » !

Le scénario

« Grenoble, 1788. Membres de la délégation royale venue de Versailles pour ratifier un décret impopulaire, vous vous retrouvés séquestrés dans les appartements du président du Parlement dauphinois, Albert de Bérulle. Dehors, la révolte gronde. Arriverez-vous à vous échapper avant que la situation ne dégénère ? »

Nous voilà donc propulsés à la fin du XVIIIe siècle par le biais d’une mise en scène qui fonctionne : perruque à bouclettes blanches sur la tête, bandeau sur les yeux, nous sommes conduits dans notre lieu de résidence forcée. Tout en nous emmenant dans la salle, notre game master raconte dans quelle galère nous nous sommes fourrés et nous présente ce fameux Albert de Bérulle, personnage historique local dont nous ignorions l’existence. Si vous voulez voir à quoi il ressemble, c’est par ici (spoiler alert : il est stylé).

Notre maître du jeu se mue soudain en un personnage qui sera notre complice tout au long de l’aventure. Sa manière de nous aider sera d’ailleurs en adéquation avec l’époque à laquelle nous sommes projetés : pas d’écran à la Révolution !

Des mécanismes électroniques habilement dissimulés

« Sous les tuiles de la Révolution » est un escape game dans lequel vous ne trouverez pas beaucoup de cadenas : les appartements d’Albert de Bérulle cachent de nombreux mécanismes électroniques habilement dissimulés. Le jeu en lui-même est assez classique et plutôt axé sur la réflexion, même si pas mal de manipulations se mettront en travers de votre chemin. La fouille n’est pas dominante mais une poignée d’éléments sont malgré tout cachés, ne la négligez pas !

L’immersion proposée par Challenge The Room est bonne : une bande-son nous met régulièrement la pression, et les décors sont soignés et crédibles. Au premier abord, d’ailleurs, les énigmes ne sautent pas aux yeux et sont joliment camouflées dans l’espace de jeu, ce qui est agréable. En revanche, elles n’ont pas vraiment de sens étant donné la situation dans laquelle nous nous trouvons : elles ne sont pas intégrées à une quelconque narration et il faudra les considérer comme de simples casse-têtes qui se dressent entre votre équipe et la porte de sortie.

Un final original

A ce dernier point, il faut tout de même apporter une nuance : en effet, les ultimes instants de la partie sont surprenants et s’éloignent du gameplay classique développé pendant toute l’heure. Plusieurs fins sont possibles et il faudra réfléchir aux conséquences de vos actes… Un instant de roleplay court mais plaisant.

Un thème original, mis en scène de manière ludique et amusante, sans être trop studieux ni rébarbatif : « Sous les tuiles de la Révolution » est l’escape game qu’on aurait adoré tester lors d’une sortie scolaire avec notre prof d’histoire.