Escape GameLilleX ScapeApoKalypz

ApoKalypz

45% Fouille
40% Manipulation
15% Réflexion
  • Thème
    Virus | Zombies
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    18 - 28€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 12 joueurs (sur 2 salles)

X Scape est né à Lille en octobre 2015, avant de s’exporter à Amiens. Cette enseigne d’escape game a jusqu’ici pris le parti de faire du machiavélique professeur Edwarz son personnage principal… un docteur maboul destructeur qui sème la panique partout où il passe ! Dans le premier épisode, « Quarantaine », room qui n’existe plus qu’à Amiens aujourd’hui, les joueurs doivent stopper la propagation d’un dangereux virus qu’il a laissé s’échapper de son labo. Dans le deuxième épisode, « Azilum », Edwarz est interné dans un hôpital psychiatrique, il s’agit alors de contrecarrer ses plans en moins de 60 minutes. Place aujourd’hui au troisième épisode de ses aventures : « ApoKalypz ».

Le scénario

« Dans un futur post-apocalyptique, le professeur Edwarz a finalement réussi à libérer son virus mortel et seulement 3% de la population mondiale a survécu en se réfugiant sous terre. La Fondation X Scape, qui œuvre sans relâche, a créé l’antidote ultime. Allez à l’épicentre de la propagation et tentez par tous les moyens de déployer cet antidote afin de restaurer la vie de la surface de la Terre. »

Notre mission est claire, nous sommes surmotivés et bien décidés à sauver l’humanité ! Mais avant cela, petite surprise scénaristique très bien trouvée : vous ferez face à une étape préliminaire que le briefing officiel ne mentionne pas, sur laquelle on ne vous dira rien pour ne pas vous spoiler. Encore une fois, comme dans les deux premières escape rooms de X Scape, le début d’aventure est assez déroutant ! Vous passerez les premières minutes au sein d’un petit espace astucieusement décoré. Une première manipulation agréable et fluide, et vous entrerez enfin dans le vif du sujet…

Les décors continueront de vous surprendre à coup sûr. Vous pourrez ne pas être certain de l’endroit que les créateurs ont cherché à représenter, la faute à plusieurs détails qui nous ont laissé interrogateur. Chacun pourra se faire sa propre interprétation et laisser libre cours à son imagination.

Votre partie sera rythmée par une bande-son soignée, typique des films hollywoodiens d’action. Véhiculant tension et suspense, cette musique sera parfaite pour accompagner votre aventure.

Trois joueurs devront coopérer, sans quoi il sera impossible d’avancer

Le jeu est principalement basé sur la fouille des lieux et sur des manipulations, même si la dernière partie mettra à l’épreuve votre réflexion et votre capacité à combiner correctement plusieurs éléments. Un seul cadenas viendra se mettre en travers de votre chemin. La fouille pourra être assez coriace voire frustrante car un facteur peu habituel entrera en ligne de compte ! Effet surprise garanti !

Sauf exceptions, les énigmes sont peu intégrées au scénario et à l’histoire dans laquelle vous serez plongés, et vous pourrez peut-être avoir la sensation de les enchaîner sans trop comprendre pourquoi. Il manque sans doute un fil rouge et des liens, qui auraient renforcé la cohérence globale de la salle.

Pour jouer à « ApoKalypz », vous devrez composer une équipe de trois enquêteurs minimum, ce qui est entièrement justifié pendant la partie : plusieurs énigmes nécessiteront en effet que trois joueurs minimum se coordonnent et coopèrent, sans quoi il sera impossible d’avancer.

Petit easter egg pour les connaisseurs : si vous êtes attentif jusqu’au bout, vous pourrez entendre Richard Darbois, voix française d’Harrison Ford, de Biff Tannen dans « Retour vers le futur », ou encore de Buzz l’Éclair et du génie d’Aladdin. Le doubleur franco-canadien s’est fendu d’un petit enregistrement spécialement pour X Scape Lille. La grande classe !