Escape GameLondresClueQuestRevenge of the Sheep

Revenge of the Sheep

45% Fouille
35% Manipulation
20% Réflexion
  • Thème
    Virus | Zombies
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    Assez bien
  • Nombre de joueurs
    3 à 10 joueurs (sur 2 salles)

ClueQuest est une enseigne d’escape game implantée dans le centre de Londres, à quinze minutes à pied de la gare de Saint-Pancras. Ses créateurs ont imaginé un monde complètement farfelu dans lequel évoluent deux personnages principaux : un gentil rat, Mr Q, et son ennemi juré, le diabolique professeur BlackSheep, un mouton laineux haineux… Le lobby du complexe, très coloré, est bourré de clins d’œil amusants à ces deux protagonistes. Même les bancs sur lesquels vous patienterez avant l’arrivée de votre game master sont intégrés à cet univers loufoque : ils représentent des morceaux de fromage…

« Vous êtes là pour vous amuser et passer un bon moment ? Eh bien ce n’est pas pour aujourd’hui ! » Notre maître du jeu nous apprend que nous venons d’être embauchés par le rongeur Mr Q pour contrer les plans du machiavélique BlackSheep. Ce dernier prévoit de transformer l’ensemble des humains en moutons dans environ 60 minutes, nous devons absolument l’en empêcher ! « Revenge of the Sheep » est l’escape room la plus difficile de l’enseigne.

Le scénario

« Le professeur BlackSheep est de retour, et il projette toujours de détruire la race humaine… Cette fois, il prévoit de tous nous transformer en moutons ! Aidé de son acolyte, il a construit une dangereuse machine : le SheepMutator. Quiconque est touché par ses rayons devient un mouton placide… Pour ne rien arranger, le professeur a installé cette machine à plusieurs endroits de la planète. L’une d’entre elles a été localisée à Londres. Agents, vous avez soixante minutes pour trouver et désactiver ces SheepMutators avant qu’ils ne soient fonctionnels et menacent l’Humanité ! »

Notre aventure démarre au sein d’un tout petit espace, que l’on a compris a posteriori comme étant un garage – on ne vous en dira pas davantage sur le reste des décors, sachez qu’ils sont surprenants ! Ce que l’on comprend instantanément, en revanche, c’est que l’on est projeté dans un univers cartoon et coloré, et que l’enseigne n’a pas la volonté d’immerger les joueurs dans un environnement réaliste. En tout cas, que l’on aime ou pas ce parti-pris, tout est à peu près cohérent et dans le même esprit.

De toute façon, l’immersion et les décors ne sont pas les points forts de cet escape game : ce qui est particulièrement réussi dans « Revenge of the Sheep », c’est plutôt le jeu en lui-même et ses énigmes, très astucieuses, ainsi que ses manipulations, étonnantes et créatives. D’ailleurs, le décor, sous ses allures un peu sheep cheap, vous réserve des surprises parfois très high-tech ! Ne vous fiez pas aux apparences…

Un jeu très dense et surprenant, qui cache des éléments high-tech

Nous classons cette salle parmi les rooms « difficiles » de Londres pour deux raisons :
– Le jeu est très dense. Ainsi, vous aurez de très nombreuses énigmes à comprendre et résoudre, et beaucoup d’actions à réaliser en moins de 60 minutes. En résumé, vous aurez toujours de quoi vous occuper.
– La fouille occupe une grande place, à tel point que vous ne serez pas trop de quatre pour tout passer au peigne fin. Certains éléments cachent énormément de secrets, parfois de manière très subtile… A la fin de la partie, vous vous demanderez sans doute comment un seul objet peut dissimuler autant de choses !

L’énigme finale, une manipulation inattendue et amusante, est très bien ficelée. Encore faut-il avoir le temps de se pencher dessus… Car il y a fort à parier que votre heure de jeu défilera à toute vitesse. Il va falloir être très efficace pour éviter que nous nous transformions tous en moutons… Merci de faire au mieux, on compte sur vous !

Un allié vous viendra en aide par le biais d’un talkie-walkie si nécessaire, ce qui n’est pas notre moyen de communication favori quand on joue dans un pays non-francophone : le haut-parleur de l’appareil aura tendance à étouffer les mots et l’accent de votre maître du jeu…

Découvrez le teaser vidéo de « Revenge of the Sheep » :