Escape GameLondresThe Panic RoomDino Land

Dino Land

25% Fouille
40% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Nombre de joueurs
    2 à 8 joueurs

The Panic Room est situé à Gravesend, en banlieue est de Londres. Comptez 30 minutes de train depuis la gare de Saint-Pancras. Attention, impossible d’utiliser votre Oyster card pour ce trajet : il faudra que vous soyez muni d’un billet pour la gare de Gravesend.

The Panic Room est un poids lourd de l’escape game dans la région de Londres : l’enseigne compte une douzaine de rooms réparties dans quatre locaux différents, qui abordent des thèmes très originaux. Nous en avons testé deux, « Loop » et « Dino Land », un jeu de 75 minutes bien évidemment inspiré des films « Jurassic Park ».

Le scénario

« Dino Land est à la recherche de nouveaux rangers ! Alors que vous vous apprêtez à effectuer votre première journée de travail au parc, les sirènes retentissent : les dinosaures se sont échappés ! Arriverez-vous à rétablir le système de sécurité avant qu’ils ne prennent le dessus ? »

Nous avons donc été embauchés par le parc de dinosaures Dino Land, le rêve d’une vie ! Pendant notre premier jour de boulot, nous faisons la connaissance de notre tutrice. La visite commence, notre collègue nous présente les installations. Comme vous l’avez lu dans le scénario officiel de la room, les événements ne vont pas se dérouler comme prévu… Nous sommes immédiatement soumis à un petit coup de pression, et comprenons très rapidement l’esprit de cette salle : ce jeu se déroule à 100 km/heure, il est ultra rythmé et vous réserve un paquet de rebondissements. Il y a fort à parier que vous serez crevés en sortant !

Vous ne serez pas souvent seuls

Contrairement à la grande majorité des escape games, dans « Dino Land » vous ne serez pas souvent seuls. Nous préférons le mentionner car cela pourra déranger certaines équipes. Sans trop vous spoiler, disons que votre game master ne sera jamais très loin et que son rôle a beaucoup d’importance. Ainsi, la personne qui vous prendra en charge jouera pour beaucoup sur l’expérience. La nôtre, très dynamique et sympathique, était bien dans son rôle sans l’être trop. Finalement, nous avons un peu eu l’impression d’être partis en colonie de vacances pendant 75 minutes ! Conséquence qui a son importance : pour pouvoir jouer à cette salle de The Panic Room, il est nécessaire de comprendre l’anglais à l’oral, et de pouvoir le parler un minimum.

Oubliez toute quête de réalisme et prenez-vous au jeu

Une partie des décors sont surprenants et très cool, le reste fait l’affaire. Il est dans l’ensemble agréable de les découvrir car ils sont assez variés et que l’espace à parcourir est vaste. L’immersion est très bonne. Elle aurait pu être meilleure si les énigmes n’étaient pas complètement déconnectées de la réalité : elles ne sont la plupart du temps pas à la hauteur. Les casse-têtes ne sont pas intégrés au scénario voire, pour deux d’entre eux, carrément indigents. Oubliez toute quête de réalisme, ne vous demandez pas pourquoi ceci ou pourquoi cela : « Dino Land » est une room à prendre au second degré, une aventure très scénarisée, étonnante et originale. Nous avons beaucoup rigolé pendant la partie, nous nous sommes pris au jeu et avons passé un excellent moment.

Cet escape game peut accueillir jusqu’à huit joueurs. Si vous êtes nombreux, si vous êtes à la recherche d’un moment de détente, d’un jeu qui ne demande pas de se creuser les méninges, et que vous avez le temps d’aller jusqu’à Gravesend, « Dino Land » peut être une bonne option.