Escape GameMarseilleReal Escape RoomURSS 1962 : salle d’opération clandestine

URSS 1962 : salle d’opération clandestine

35% Fouille
35% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Asile | Hôpital
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    16 - 35€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas rendus à Marseille pour tester des escape game. Depuis notre voyage de février 2015, le marché marseillais a bougé avec l’ouverture de nouveaux complexes comme Real Escape Room. Chez Escape Game Paris on aime quand une enseigne essaye de créer un univers plutôt que de proposer une juxtaposition de salles.
Quand vous passerez la porte de Real Escape Room, vous serez surpris de trouver devant vous une façade de maison avec à sa droite un long couloir, habillé d’un papier peint au motif rococo, donnant sur un cul de sac. Par cette mise en scène l’enseigne souhaite vous donner l’impression de pénétrer progressivement dans le manoir de Grands Corbeaux où va se dérouler votre partie.
Mais soyons clair, le manoir abandonné dans lequel vous venez d’entrer est atypique. En effet, ce dernier est doté d’un pouvoir mystique : chaque personne qui traverse la bibliothèque et lit un des messages affiché sur le mur est envoyé avec son équipe dans un autre lieu à une époque ancienne, présente ou future. Si vous avez déjà vu les Visiteurs II, c’est ce qu’on appelle « Les Couloirs du Temps ».

Nous avons osé franchir le pas de la porte du manoir et avons eu le malheur de lire un texte qui racontait une histoire qui se déroulait à l’époque de l’Union Soviétique …

Vous êtes renvoyés en URSS, à Volgograd en 1962 en pleine guerre froide pour mener à bien la mission d’infiltration échouée de la DGCSE (Service de documentation extérieure et de contre-espionnage). Celle-ci avait pour but de récupérer la liste d’agents du KGB dont l’identité a été effacée par le docteur Tesnard, chirurgien français proche du gouvernement soviétique, exilé en URSS. Malheureusement, les espions français ont échoué… Votre mission est de changer le cours de l’histoire en récupérant la liste des agents du KGB et de vous échapper.

Aussitôt la formule prononcée, votre voyage initiatique démarre. Subitement vous vous retrouvez plongés dans le noir. Un esprit vous guide jusqu’au lieu où débutera votre aventure. Soudain, un signal sonore retentit : il est temps d’ouvrir les yeux.
L’endroit où vous vous trouvez est plongé dans l’obscurité. Derrière vous, la porte qui vous permettra de retourner à votre époque. Face à vous, une étrange porte métallique.
Comme dans chaque Escape Game, la force physique ne sert à rien, il faudra donc vous creuser les méninges pour arriver et dépasser ce premier obstacle. En effet, c’est une fois le pas de cette porte franchi que le « vrai » jeu commence.

Des marques de sang sur les murs et les carreaux de la table d’analyse, des bouts de membres à terre, … cette salle d’opération clandestine a du être le théâtre d’opérations qui n’ont pas du se dérouler dans les règles de l’art. Dans cette pièce, vous retrouverez les objets/meubles phares du monde médical : table d’auscultation, armoire contenant un large panel de matériel chirurgical, armoire à pharmacie.
Même si cette ambiance peut vous donner la chaire de poule (et occasionnellement vous faire sursauter), même si l’ambiance sonore peut vous paraître angoissante, URSS – 1962 : salle d’opération clandestine est bien une aventure pour toute la famille.
Au fur et à mesure de votre progression vous aurez la possibilité de découvrir une autre facette du décor dans un style très … différent. Il faut dire que la dualité du régime communiste, la recherche permanente du secret fait qu’une salle d’opération de ce type a pu être cachée dans n’importe quelle lieu. Mais, pour découvrir lequel, il faudra vous rendre chez Real Escape Room.

Sur le plan du jeu à proprement parlé, il y a un équilibre parfait entre fouille, réflexion et manipulations. En ce qui concerne la fouille nous n’avons rien de spécial à dire. Sur ce critère, Real Escape Room est relativement classique par rapport aux autres escape game.
Pour les casse-tête, deux types d’énigmes cohabitent : les jeux de logique qui feront appel à votre bon sens et les énigmes plus étoffées qui nécessiteront de faire le lien entre différents objets, différents indices glanés au cours de l’aventure et qui vont donneront l’impression de vous glisser dans la peau d’un détective.
La vraie originalité de cette salle, hormis les décors, réside dans ses mécanismes pour certains classiques, pour d’autres très originaux et très bien intégrés dans l’histoire et dans la pièce. Des mécanismes qui permettront à votre équipe de se regrouper à plusieurs moments du jeu pour travailler de concert.

Vous habitez Marseille ? Vous passez par la Cité Phocéenne et vous souhaitez faire un bon escape game. Allez chez Real Escape Room les yeux fermés.
Petite mise en garde : achevez votre quête dans le temps imparti sous peine de rester bloqués dans les couloirs du temps à tout jamais. Bonne chance.