Escape GameMetzEscape HuntVirée mortelle à la Porte des Allemands

Virée mortelle à la Porte des Allemands

40% Fouille
15% Manipulation
45% Réflexion
  • Thème
    Enquête | Explorateur
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    19 - 35€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 15 joueurs (sur 3 salles)

Il faut bien avouer qu’Escape Hunt Metz a une patte très étonnante quand il s’agit de baptiser ses salles… « Triste destin pour Marie Louis », « Le livre noir », et maintenant « Virée mortelle à la Porte des Allemands ». Si, comme nous, vous n’êtes pas du coin et ne connaissez pas la Porte des Allemands, vestige des fortifications de Metz, vous imaginez peut-être un épisode de série télé germanique programmée sur France 2 l’après-midi, devant lequel vous comatiez ado à la maison parce que vous aviez la grippe et que c’était ça ou « Les Feux de l’amour ». Rassurez-vous tout de même, « Virée mortelle à la Porte des allemands » propose un peu plus de rebondissements qu’un épisode de « Derrick ».

Le scénario

« Juin 1946, un chauffeur de taxi est retrouvé mort au volant de sa voiture sous la Porte des Allemands. Le criminel a laissé quelques indices sur la scène de crime, mais l’orage approche et risque de tout effacer ! Il faut faire vite ! »

Une belle surprise, mais…

Comme toujours à Escape Hunt Metz, l’entrée dans la salle se fait les yeux bandés. Pas toujours utile, mais ici c’est bien un atout car une surprise de taille vous attend dans la pièce, surprise qu’on taira bien évidemment. Près de 200 escape games chacun à notre actif, et pourtant nous n’avions jamais vu un tel élément dans un jeu d’évasion… On se dit que « Virée mortelle » met la barre très haut ! Malheureusement, une fois cet effet waouh passé, il faut reconnaître que le reste du décor est assez pauvre et qu’on a un peu de mal à croire à ce qui est représenté…

On note également un manque de vraisemblabilité au niveau des énigmes, ce qui plombe un peu plus l’immersion. Les casse-têtes s’enchaînent bien, sont agréables à réaliser et tout à fait logiques dans leur résolution, cependant ils n’ont souvent rien à voir avec ce que serait une véritable enquête. Il y a pourtant bien un scénario qui se dessine au fil de la salle, une histoire est racontée, qui évolue avec la progression des joueurs dans la room, mais il est malheureusement un peu compliqué de suivre son fil car les incohérences des actions réalisées et les décors pas très bien identifiables nous sortent du récit.

Amoureux des escape rooms réalistes, vous l’aurez compris, « Virée mortelle » vous laissera sur votre faim : on est plus ici dans une salle où le scénario est prétexte à enchaîner les jeux de logique. Néanmoins, compte tenu de l’effet waouh de la première partie, et des énigmes qui sont à la fois agréables et tout à fait abordables pour des joueurs de tous niveaux, il est facile d’y passer un bon moment.