Escape GameMontpellierMission Exit50 Nuances

50 Nuances

25% Fouille
50% Manipulation
25% Réflexion
  • Thème
    Roman
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    16 - 29€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Après nous être évadés de prison et avoir échappé aux griffes d’un serial-killer, nous avons à nouveau rendez-vous à côté de la Gare Saint-Roch de Montpellier, à Mission Exit. Cette fois-ci, « 50 Nuances », référence au roman « Cinquante nuances de Grey », nous entraîne dans un univers libertin. Si on peut se permettre un conseil : allez-y avec des coéquipiers (de plus de 16 ans) avec lesquels vous ne serez pas gênés de vous retrouver dans cet univers coquin, il serait dommage d’être ralentis dans votre progression par vos inhibitions… Un escape game qui semble taillé sur mesure pour les enterrements de vie de jeune fille/garçon.

Allez, mettez vos plus beaux sous-vêtements et c’est parti !

Le scénario

Kâmaphrodite, Grande Prêtresse des « Élus d’Himéros », confrérie érotique et secrète mettant à l’honneur l’esprit et les plaisirs charnels, choisit avec une extrême exigence les très rares privilégiés qui y sont admis. Intrigués et irrésistiblement attirés par cette société occulte, vous disposez de 60 minutes pour résoudre les énigmes imaginées par la Grande Prêtresse pour lui prouver que vous méritez votre place. Serez-vous à la hauteur ?

Vous pénétrez dans une pièce rouge velours, et aucun doute sur ce qui se passe entre ces murs… Les « Élus d’Himéros » est bien une société érotique. Avec un thème où il est très facile de tomber dans la vulgarité, il faut saluer la prouesse des créateurs de la salle, qui ont réussi à rester dans les limites du bon goût : on est plus près de « Eyes Wide Shut » que de « Jacquie et Michel ».

Tout au long de l’aventure, vous serez suivis et guidés par une voix féminine suave, Kâmaphrodite en personne on présume, qui vous guidera si jamais vous venez à manquer d’imagination. D’ailleurs, si jamais vous ignorez à quoi servent (dans la vraie vie) certains des objets que vous croisez, n’hésitez pas à lui poser toutes vos questions pratiques, elle se fera un plaisir de vous éclairer !

Passez notre bonjour à Brigitte

Comme pour toutes les salles de Mission Exit, la difficulté principale de « 50 Nuances » (qui affiche seulement 20-25 % de réussite) vient de sa non-linéarité : plusieurs énigmes peuvent être résolues en parallèle, et faire le lien entre les différents éléments peut s’avérer compliqué… Heureusement, la voix de Kâmaphrodite pourra vous aiguiller. Deuxième difficulté caractéristique de l’enseigne, la densité. N’hésitez pas à venir nombreux et à vous répartir les tâches. D’ailleurs, « 50 Nuances » est le seul scénario de Mission Exit, avec « La quête du trône », à être ouvert aux équipes de six. Comme le dit toujours la Grande Prêtresse, « plus on est de fous… »

Vu le thème, on aurait été déçus si cela n’avait pas été le cas, mais fort heureusement une grande partie du jeu est basé sur des manipulations. Avec tous ces jouets, cela aurait été dommage de se priver. Leur nombre et leur originalité sont vraiment un des points forts de cette room. Toutefois, nous avons trouvé le niveau des énigmes un peu inégal, et que celles-ci n’étaient pas toujours dans le thème. La fouille ne sera pas en reste, et il vous faudra mettre les mains partout (vraiment partout) pour dénicher des indices. N’hésitez pas à ratisser les lieux : comme dans les autres aventures de l’enseigne, vous pourrez découvrir des « Extra times » vous créditant de quelques minutes bonus.

Au fait, si jamais vous tentez « 50 Nuances », passez le bonjour d’Escape Game Paris à Brigitte !