Escape GameMontpellierSkrypticLe pourfendeur de dragon

Le pourfendeur de dragon

25% Fouille
40% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    19 - 36€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

En plus d’une aventure où vous devrez cambrioler le KGB, Skryptic propose un des scénarios les plus originaux de la ville : la salle porte bien son nom, vous y incarnerez des pourfendeurs de dragon à l’époque du Moyen-Âge… Une perspective séduisante ! Oleg et Loïc, les créateurs de cette enseigne aux influences russes, sont les premiers à Montpellier à aborder les escape games sous l’angle de la fantasy.

Le scénario

« Il y a plusieurs siècles, un redoutable dragon assoiffé de sang terrorisait un pays. En combinant le talent des meilleurs magiciens et celui des meilleurs forgerons, une formidable épée fut créée. Elle seule est capable de tuer le dragon… Grâce à cette épée, un brave chevalier réussit à blesser la bête, avant qu’elle ne parvienne à s’enfuir. L’épée, jugée trop puissante et dangereuse, fut alors dissimulée. Des centaines d’années plus tard, ce pays est à nouveau menacé par le dragon. C’est à vous et votre équipe d’assurer le rôle de pourfendeurs ! Mais vous devez avant tout retrouver l’épée magique. Faites vite, vous ne disposez que d’une heure avant que la créature arrive ! »

Nous entrons à la lueur d’une bougie dans ce qui semble être une pièce de vie. Aucune âme à l’horizon, des indices laissent pourtant penser qu’elle n’est pas abandonnée… Ses habitants se planquent sans doute, apeurés à l’idée de croiser la route du dragon. Le décor, tout en pierres apparentes, est très joli, très réussi, et surtout très naturel. « Quand on a découvert ce local, on a tout de suite compris qu’on allait imaginer un scénario qui se déroule au Moyen-Âge », racontent les créateurs de Skryptic. La pièce principale est grande et pour autant très fournie : du petit bois, de la paille, des meubles boisés par-ci par-là, et même une longue table rustique avec ses chaises, sa belle vaisselle et ses coupettes, de quoi festoyer !

Mais pas le temps d’engloutir un civet, revenons à nos dragons. Donner naissance à un univers fantasy peuplé d’une créature imaginaire et de magiciens est une excellente idée, mais aussi une idée ambitieuse. Or, dans cette room, la magie n’est pas qu’un mot griffonné sur un bout de papier au moment d’écrire le scénario : elle prend vie grâce aux ingénieurs russes que l’enseigne a fait travailler. Des ingénieurs, qui, tout comme un des deux créateurs de Skryptic, sont originaires de Voronej, habitués aux escape games à gros budgets et aux mécanismes qui en mettent plein la vue.

Manipulations féériques

Votre aventure sera donc tout naturellement ponctuée de manipulations féériques ! Parmi lesquelles un mécanisme si discret qu’on a eu du mal à croire qu’il n’était pas actionné à distance par notre game master. Mais non, non, vous pouvez nous croire sur parole, il s’agit bien de magie, preuve à l’appui ! Ces quelques « effets wahou » font énormément de bien au jeu, et on en oublierait presque que beaucoup beaucoup de cadenas sont présents dans la salle et donnent un côté répétitif au gameplay.

Si le côté « manipulations » prédomine (de peu), la fouille est également assez présente, notamment dans la première partie de l’aventure. Et vous penserez à nous en découvrant une incroyable cachette que l’on a fini par trouver sans trop y croire, en se disant qu’on allait vraiment trop loin et qu’on était en train de devenir fous, mais en fait non !

Pour son immersion, son côté magique et ses quelques manipulations inattendues, « Le pourfendeur de dragon » est un escape game que l’on vous conseille sans hésiter. Le storytelling reste malheureusement limité et les énigmes s’enchaînent sans que l’on en apprenne davantage sur l’histoire de ce dragon, de cette épée et de ce pays en danger alors que, on en est sûrs, il y aurait eu tant à découvrir…