Escape GameParisClue&CoLa crypte

La crypte

20% Fouille
50% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    23 - 60€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

De l’extérieur, Clue&Co ressemble davantage à un coffee shop cosy du 10e arrondissement de Paris qu’à un complexe de jeux d’évasion. Et pour cause, l’enseigne d’escape game s’est associée à la marque Anticafé : ainsi, même si vous n’avez pas réservé de rooms, vous pouvez y travailler, tester les quelques jeux et casses-têtes qui sont à disposition, boire un verre, manger un bout… Boissons chaudes et fraîches, encas salés et sucrés sont facturés à l’heure.

Ouvert depuis janvier 2018, Clue&Co a fait le choix d’importer deux rooms créées par les Moscovites de CQ Factory : « Le bar » et « La crypte ». Nous descendons d’un étage, direction le repaire d’un assoiffé de sang…

Le scénario

« La crypte renferme de nombreux secrets… La rumeur raconte que dans l’un des tombeaux vivrait un vampire qui, chaque nuit, se réveille à la recherche de sang frais. Il vous reste seulement une heure avant le coucher du soleil… Saurez-vous élucider tous les mystères de la crypte et en sortir indemne ? »

Nous voilà donc prisonniers d’une charmante créature qui ne fera qu’une bouchée de nous si elle nous surprend dans son salon. Conclusion : on a intérêt à être les premiers à la dégommer. Nous nous lançons à sa recherche, gousses d’ail en poche, répandant une odeur pas très agréable pour l’ensemble de l’équipe, mais bon, la fin justifie les moyens…

Des décors soignés, beaucoup de pièces à découvrir

Une des particularités de l’escape game « La crypte » est qu’il exploite une grande surface. Vous découvrirez de nouvelles pièces tout au long de l’heure, ce qui rend la room rythmée et agréable à jouer. Le premier espace est celui que nous avons trouvé le plus joli et le plus réussi. Non seulement un soin particulier a été apporté à la lumière, mais en plus il présente un détail surprenant et bluffant, qui rendrait presque le décor vivant. La suite n’a pas à rougir non plus : l’ensemble des décors est soigné et l’immersion est très bonne. Elle est renforcée par une bande-son qui aide à se plonger dans l’ambiance.

On rassure les plus peureux (oui, toi qui nous lis !) : si l’atmosphère installée par la salle est assez pesante, elle ne contient rien d’effrayant pour autant. Même les moins courageux peuvent s’y risquer, à conditions de ne pas être allergique aux toiles d’araignée, aux chauves-souris ou aux os humains…

Une succession de manipulations agréables

Le jeu est construit autour d’une succession de manipulations variées, agréables et amusantes à effectuer. Elles s’enchaînent très bien, sans que les énigmes ne participent à une quelconque narration malheureusement, où que les actions réalisées aient du sens (à une exception près). Vous n’en saurez pas beaucoup plus sur votre hôte : pas de secrets révélés, pas de rebondissements.

Vous ne trouverez qu’un seul cadenas dans « La crypte » : il s’agira quasi-exclusivement d’activer des mécanismes. Les casse-têtes laissent parfois penser que plusieurs méthodes de résolution sont possibles, même si évidemment une seule fonctionnera à chaque fois : il ne faudra donc pas hésiter à tâtonner et à tenter. Un conseil : ne complexifiez pas trop les choses, allez au plus évident !

Un escape game parfait pour débuter

Votre maître du jeu vous guidera à la voix, sans incarner de personnage. Il s’agira simplement de votre game master, qui vous entendra, vous verra, et pourra intervenir si nécessaire.

L’escape room de Clue&Co n’est pas très dense et elle n’est pas d’une grande difficulté. De plus, comme dans la plupart des salles de Moscou, tous les objets que vous y trouverez seront utiles, ce qui limite beaucoup les fausses pistes. Le jeu nous paraît ainsi être une parfaite introduction aux escape games et nous la conseillons aux équipes qui débutent dans le monde des jeux d’évasion. Du moins à celles qui ont la possibilité de se procurer de l’ail avant de venir, le cas échéant on ne garantit pas qu’elles restent en vie jusqu’à la fin de l’expérience…