Escape GameParisEpsilon EscapeLe patient de la chambre 8

Le patient de la chambre 8

25% Fouille
35% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Asile | Hôpital
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    27 - 45€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 10 joueurs (sur 2 salles)
Salle récompensée aux Escape Game Awards
  • Meilleur gameplay 2016 région Île-de-France

La 20e enseigne d’escape game se sera faite prier ! Edmond Epsilon est un personnage truculent aux multiples facettes. Tout au long des salles de cette enseigne, les joueurs pourront découvrir un aspect de la personnalité de cet homme. Pour cette première aventure, Epsilon Escape vous invite dans un hôpital psychiatrique à la rencontre du patient de la chambre 8.

Le scénario

« Début des années 1990 : Edmond Epsilon passe quelques mois dans le département psychiatrie de la clinique Sinople pour y développer ses techniques de soins. Il rencontre le patient de la chambre 8, qui lui inspirera un processus unique lui permettant de s’évader. Votre expérience commence au cœur de cette clinique. À votre tour, vous devrez utiliser la méthode d’Epsilon pour vous échapper. »

Sur le format, Epsilon Escape innove en proposant, pour la première fois à Paris, un escape de 70 minutes. Quand Florent, cofondateur d’Epsilon, parle de cette première énigme le mot qui revient en permanence est généreux. En effet, au lieu de réduire le parcours logique et le nombre d’énigmes, ces derniers ont préféré garder l’aventure intacte au profit d’un temps de jeu plus long. Nous avions déjà testé des jeux plus longs à Budapest (90 minutes) ou enchaîné deux escape games sur le même univers (les missions Sous-Marin de HintHunt) et ce critère ne nous paraît pas être un frein, bien au contraire.

Au départ, ce qui nous a fait un peu peur c’est la possible proximité entre l’univers d’Epsilon Escape et celui de One Hour. En effet, ces deux enseignes proposent une aventure constituée en partie d’une chambre capitonnée. De ce côté là nous avons été rassurés. Contrairement à One Hour, jeu à l’atmosphère lourde, Epsilon propose une expérience moins angoissante. Epsilon présentant un ensemble hospitalier encore en activité, contrairement à celui de One Hour abandonné depuis des décennies.

Chaque détail a été travaillé par Epsilon

Sur le plan du décors et de l’ambiance, grâce à plusieurs stratagèmes, Epsilon nous propulse au cœur d’une unité d’hôpital psychiatrique. Votre aventure vous permettra de visiter différentes zones de cette unité, de traverser des décors à la fois différents et réalistes par rapport à l’idée que nous nous faisons de ce type de lieux. Notre histoire se déroule en 1993 et Epsilon a travaillé chaque détail pour que le décor et les objets en place dans la salle soient en cohérence avec cette époque. Autant vous dire que ce n’est pas dans cette pièce que vous trouverez une clé USB.

Les concepteurs de la room « Le patient de la chambre 8 » sont allés loin dans le détail. Alors que dans pas mal de salles, certains objets électriques sont posés pour servir de décoration, Epsilon les met dans sa pièce… et les branche.

Cette salle est une très bonne aventure pour les équipes qui ne veulent pas d’énigmes prises de tête, pas de calculs savants. En effet, elle a été construite autour de deux dominantes : la fouille et les manipulations. Pour le premier point, on notera quelques petites perversités qui nous ont donné un petit peu de fil à retordre !

Des manipulations qui sortent de l’ordinaire

Les manipulations est le critère qui caractérise le plus cette aventure. Bien que la part de manip’ ne soit pas plus importante que la fouille ou les énigmes logiques, nous avons trouvé que les formes d’interactivité sortaient de l’ordinaire. De plus, certaines d’entre-elles vont au delà de la résolution d’énigmes en participant à l’immersion dans le jeu en vous donnant l’illusion de vous trouver dans un lieu très vaste.

Au final, une aventure bien construite, des décors bien travaillés. Cette pièce classique, dans le sens où elle reste conforme aux concept originel de l’escape game, peut plaire à tous publics. Les différents casse-têtes sont à la portée de n’importe quel joueur. Dans cette aventure, l’organisation sera le maître-mot pour arriver à sortir à temps.