Escape GameParisPrizonersCarbon Copy

Carbon Copy

30% Fouille
20% Manipulation
50% Réflexion
  • Thème
    Virus | Zombies
  • Niveaux au choix
    Intermédiaire, Difficile
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    20 - 40€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 5 joueurs

Lorsque l’enseigne Prizoners a ouvert, en septembre 2014 à Paris, elle propulsait les joueurs, alors appelés les Archivistes, dans un monde où deux sociétés secrètes s’affrontaient pour récupérer un précieux artefact. C’est dans ce cadre-là qu’avait été créée la room « Palais de l’Élyseum », que nous avions testé début 2015 et qui n’existe plus aujourd’hui. Cet escape game n’existe plus, mais ses décors, si ! Ils accueillent désormais « Carbon Copy », scénario lancé en novembre 2018. Tout comme « Palais de l’Élyseum », « Carbon Copy » se déroule dans un monde futuriste post-apocalyptique.

Aujourd’hui, fini les Archivistes : Prizoners Paris s’affirme comme une agence de voyage temporel qui envoie ses équipes en mission. À votre arrivée au 15 rue Quincampoix, tout près de Beaubourg, vous devrez sélectionner le niveau de difficulté de votre aventure. Le jeu en lui-même ne différera pas en fonction du choix que vous effectuerez, la seule variable d’ajustement sera le temps dont vous disposerez pour remplir votre objectif. Souhaitez-vous sauver la Terre en 60 minutes – option qui affiche un taux de réussite de 10% selon l’enseigne – ou plutôt en 70 minutes, ce qui augmentera considérablement vos chances de succès ?

Le scénario

« Le professeur Storm, disparu, a laissé derrière lui des travaux révélant une formule permettant de sauver l’humanité d’un sort tragique. L’agence Prizoners vous envoie enquêter au XXIIe siècle dans une station de recherches abandonnée, pour que vous puissiez achever son œuvre et ainsi garantir la survie de notre espèce. »

L’escape game de Prizoners est avant tout basé sur des énigmes de réflexion. Pour résoudre ses casse-têtes, vous devrez vous poser, réfléchir, brainstormer, faire preuve d’analyse et de patience, et en cela le jeu ne s’adresse pas à tout le monde. Beaucoup d’étapes sont basées sur des énigmes visuelles et de logique que l’on pourrait tout à fait découvrir dans une boîte de jeu de société de type escape game : dans « Carbon Copy », on retrouve pas mal d’éléments cartonnés et plastifiés qui pourront décevoir certaines équipes, à l’heure où les mécanismes ont généralement la préférence des joueurs.

Entre casse-têtes en papier et manipulations technologiques

Quelques manipulations plus tangibles et surprenantes rehaussent cependant le niveau de fun du jeu car elles sont agréables et de qualité. Leur dimension technologique et futuriste s’inscrit en outre parfaitement au sein de l’univers dans lequel Prizoners nous envoie œuvrer.

Seules les équipes qui prendront le temps d’analyser minutieusement tous les indices et qui seront attentives aux moindres détails pourront achever la mission sans aide. Cela sera loin d’être évident… Les casse-têtes n’étant pas, sauf exception, intégrés au scénario, il peut parfois être difficile de comprendre où l’enseigne veut en venir. Autre détail qui pourra également nuire à la fluidité de votre partie : à un moment du jeu, un code peut être utilisé sur deux « verrous » différents et vous n’aurez aucun moyen de savoir sur lequel il fonctionnera, ce qui est toujours dommage.

« Carbon Copy » compte un seul cadenas mais beaucoup de digicodes, par conséquent la majorité des énigmes vous permettront de récupérer des codes à chiffres.

Des décors toujours aussi convaincants

Les décors, eux, sont aussi convaincants qu’en 2015, ils vous immergeront sans peine au sein du récit imaginé par Prizoners. Un bémol tout de même : rien ou quasiment n’a été modifié depuis l’époque où la salle accueillait « Palais de l’Élyseum », or certains éléments n’ont plus de sens dans ce nouveau scénario. Leur présence peut poser questions, cela ne nous permet pas toujours de comprendre où nous sommes.

Comme d’habitude dans les couloirs du temps de Prizoners, vous serez accompagnés par Alice durant toute votre mission ! Alice est une hôtesse de voyage temporel qui, de sa voix robotique, vous viendra en aide si besoin. Ce système de game mastering immersif est la marque de fabrique de toutes les enseignes Prizoners. Il connaît néanmoins une limite : les indices sont préenregistrés, autrement dit s’ils ne vous suffisent pas, cela peut éventuellement s’avérer compliqué. N’hésitez surtout pas à lui poser des questions : même s’il faut parfois attendre quelques secondes pour qu’elle formule sa réponse, elle est aussi investie que vous et pourra trancher par un oui ou un non.