Escape GamePoissyThe ExitLa prison Bêta

La prison Bêta

50% Fouille
30% Manipulation
20% Réflexion
  • Thème
    Prison | Évasion
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    20 - 29€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 5 joueurs

The Exit a ouvert en février 2018 dans le nord-est des Yvelines. Cette enseigne d’escape game est plus précisément installée à deux minutes à pied de la gare de Poissy, notamment desservie par le RER A. Elle a été créée par deux amis, tous deux psychologues du travail, qui ont tout plaqué pour se lancer dans les jeux d’évasion.

« La prison Bêta » est la première room que l’enseigne a ouverte. Les scénarios carcéraux sont des grands classiques dans le monde de l’escape game… Oui, mais cette prison-là est spéciale. Visionnaire ? Peut-être. Elle propose en tout cas un concept unique dont nous allons être les cobayes.

Le scénario

« Pour faire face à la surpopulation carcérale, l’État a décidé de tester un concept de prison expérimentale : la prison Bêta. Dans cette prison, les détenus ayant reçu des petites peines seront mis à l’épreuve durant une heure. S’ils parviennent à faire preuve de coopération et de solidarité, valeurs qui montreraient qu’un retour à la vie civile est possible, ils auront une chance de s’en sortir. Sinon, ils purgeront leur peine, sans réduction possible. Vous et votre groupe d’amis êtes convoqués dans cette prison… Vous ne comprenez pas pourquoi ? Allez, réfléchissez un peu… Ces petits bonbons volés à l’épicier du coin ? Ces photocopies faites dans le dos de votre employeur ? Cette petite villa en Corse non déclarée au fisc ? »

Les yeux bandés, nous avançons vers nos cellules après avoir été coffrés pour vol de bonbons. Nos cellules, oui, car votre équipe sera divisée en deux groupes dès le début de l’aventure ! Les épreuves qui vous attendent dans la prison Bêta reposent notamment sur de la collaboration entre équipiers, et vous devrez faire preuve d’organisation collective et d’entente dès le départ. La coopération étant selon nous l’essence même de l’escape game, ce début de jeu nous a particulièrement plu. Vous y trouverez quelques énigmes amusantes et surprenantes, dont une qui vous demandera un peu d’adresse.

Coopération et organisation collective

Une grande partie du jeu proposé par « La prison Bêta » repose sur de la fouille. Vos geôles semblent ne pas cacher grand chose, et pourtant… Un conseil : méfiez-vous des apparences, fouillez minutieusement et observez votre environnement dans les moindres détails. Cette room n’est pas particulièrement destinée à celles et ceux qui souhaitent se creuser les méninges : les concepteurs de la prison Bêta n’ont pas misé sur des énigmes de réflexion ardues, plutôt sur des casse-têtes et des manipulations intuitifs. Elle pourra ainsi être parfaite pour un groupe qui découvre les escape games.

Les différents obstacles que vous devrez franchir ne sont pas intégrés à une quelconque narration : il s’agira, comme l’explique le scénario, d’énigmes visant à évaluer si vous êtes dignes de vous réinsérer immédiatement dans la société ou non.

Quelques touches d’humour

L’immersion est bonne. Les décors font l’affaire : aucun doute possible, nous sommes dans une prison. Un seul cadenas se mettra en travers de votre chemin, et une bande-son d’ambiance accompagnera votre parcours dans la room.

Votre game master pourra vous donner des indices par l’intermédiaire d’un écran qui se fond malheureusement assez mal dans le décor, même si c’est un personnage qui vous aiguillera et que l’aide qu’il vous apportera est justifiée dans le scénario. Le maître du jeu apportera quelques sympathiques touches d’humour et pourra mettre un peu d’ambiance en commentant vos actions et avancées par le biais de sons.

« La prison Bêta » est une room agréable qui ne plaira pas qu’aux débutants : on encourage toutes celles et ceux qui ont déjà volé des bonbons ou photocopié des documents en cachette au boulot à y faire un tour !