Escape GameRennesCompte à ReboursLe musée de la torture

Le musée de la torture

20% Fouille
45% Manipulation
35% Réflexion
  • Thème
    Prison | Évasion
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    21 - 32€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

Il y a quelque temps nous avions réservé la chambre 202 du motel de Compte à Rebours, à Rennes. Notre séjour ne fut pas très reposant et les esprits rodant dans les couloirs de notre hébergement nous ont occasionné de grosses frayeurs. Armés de courage, nous retournons malgré tout à Compte à Rebours. Il paraît que leur local abrite un petit musée atypique. Quoi, il s’agit d’un musée de la torture ?!? J’ai comme un mauvais pressentiment…

Le scénario

Un collectionneur aux hobbies peu communs a ouvert une collection privée dans son appartement sur son thème de prédilection : la torture. Pourtant révélée au public depuis 2015, vous ne trouvez aucun avis concernant cette « attraction » sur les réseaux…
Curieuse de découvrir quels objets de torture ce Rennais a pu mettre en scène dans son appartement, votre équipe, avide de nouvelles sensations, décide malgré tout de se rendre dans ce musée. Malheureusement, vous n’avez pas été suffisamment prudents… L’absence d’avis aurait peut-être dû vous alerter…
Pourquoi personne n’a-t-il fait de commentaire sur son expérience ? Que se passe-t-il dans ce musée hors du commun ?

Affrontez vos peurs

Je vous entends déjà nous dire : « Vous l’avez bien cherché ! » J’en conviens, se rendre dans un musée de la torture, c’est tendre le bâton pour se faire battre. Mais que voulez-vous, notre curiosité nous perdra. Nous voulions à tout prix découvrir l’étendue de cette collection.
Évidemment, il ne nous aura fallu que quelques secondes pour nous rendre compte que nous étions tombés dans un piège. Avant même que notre aventure commence, la façon dont nous avons été accueillis et placés dans la salle d’exposition nous a mis la puce à l’oreille. Il est impensable que cette aventure se déroule sans heurt.

C’est dans une situation forte inconfortable – pour un des membres de votre équipe – que le jeu commence. Si vous êtes fort en énigmes, nous vous laissons imaginer de quoi il retourne. Un indice s’est glissé sur la photo qui illustre cette salle… Pour avoir été le joueur dans cette fameuse position, je peux vous dire qu’une confiance infaillible en les autres membres de votre équipe sera capitale, sous peine de devenir une sorte de souffre-douleur pendant les toutes premières minutes du jeu. Surtout que votre aventure ne sera pas un long fleuve tranquille. Autant vous concentrer sur votre objectif #1 : déjouer les différents pièges que le collectionneur a mis sur votre chemin et vous sortir de ce guêpier. En effet, le temps ne joue pas en votre faveur.

Les manipulations vont composer la quasi totalité du parcours d’énigmes. Tantôt des manipulations mécaniques, tantôt des manipulations plus technologiques. Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre d’objets de torture qui peuvent être détournés pour créer des énigmes !
Pour ce musée de la torture, Compte à Rebours a fait confiance aux esprits torturés d’Ania (créatrice de Team-Time à Paris) et de Gabriel (cocréateur de One Hour à Paris). Ce tandem est parfait pour créer des casse-têtes ludiques qui vous obligeront à affronter certaines de vos peurs – ou à envoyer le membre le plus courageux de votre équipe en éclaireur.

Séquestré par… Barry White

Rapidement après le début de l’aventure, le propriétaire de cette étrange collection se manifestera. Et sa voix est quelque peu… étonnante. Sans trop trahir de secrets, ce rôle est campé par votre game master grâce aux prouesses technologiques d’un modificateur de voix. Le résultat de cette transformation : une voix chaude et suave à l’image de celle du célèbre crooner Barry White.

Dès que notre équipe a entendu cette première intervention du collectionneur, elle n’a pu s’empêcher de glousser. Heureusement, la peur et la tension n’émanent pas des interventions du maître du jeu. Tout au long de votre parcours, l’attitude de ce dernier oscillera entre défiance et connivence. Le game master occupe une place centrale. L’ensemble de ses interventions ne sont pas toutes pré-écrites, lui laissant pas mal de latitude pour jouer avec vos nerfs. Il pourra par exemple rebondir sur les différentes actions réalisées par votre équipe pour vous déstabiliser.
En résumé, le collectionneur campera un rôle analogue à celui de Laurence Boccolini dans « Le Maillon faible ». Si bien que par moment je m’attendais presque à me faire exclure de ma propre équipe par un message laconique lancé via les haut-parleurs : « Rémi, vous êtes le maillon faible… au revoir. »

Si dans les années 2000 vous n’aviez pas eu l’occasion de participer à l’émission « Fear Factor », c’est votre jour de chance. N’hésitez pas à acheter votre billet d’entrée pour le musée de la torture de Compte à Rebours. En plus d’affronter certaines de vos peurs, vous aurez la satisfaction d’avoir réfléchi pendant 60 minutes… ou un peu moins.