Escape GameSaint-Jeoire-PrieuréLa Grande ÉvasionLa cage aux rêves

La cage aux rêves

35% Fouille
15% Manipulation
50% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    Assez bien
  • Prix
    19 - 35€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Notre troisième et dernière halte à La Grande Évasion, à Saint-Jeoire-Prieuré, dans les environs de Chambéry, nous fait découvrir une escape room au nom énigmatique : « La cage aux rêves ». Alors que « Cambriolage chez le professeur Jones » nous promettait d’enquêter sur un (célèbre) aventurier, alors que la salle d’« Hannibal », flanquée d’une interdiction aux moins de 16 ans, nous promettait des frissons, ce troisième jeu à l’intitulé onirique nous semblait bien mystérieux… Déjà à cause du scénario affiché par l’enseigne :

« Bienvenue dans notre laboratoire, vous avez accepté d’être les cobayes d’une expérience confidentielle dont les résultats peuvent révolutionner l’humanité. Nous avons mis au point un sérum qui permet à plusieurs individus de partager le même rêve… Parviendrez vous à revenir à la réalité ? »

Où mettons-nous les pieds cette fois ? Notre maître du jeu ne tarde pas à en dire un peu plus sur ce qui nous attend : nous allons pénétrer dans les rêves d’une petite fille qui a perdu la mémoire… Notre mission est aussi simple qu’elle est obscure : l’aider à la retrouver.

La Grande Évasion a développé dans cette salle un système de jeu et d’interaction avec le décor très particulier et original. Mais attention, ce gameplay inhabituel impose un minimum de discipline.« Prenez garde à bien suivre les instructions, sinon c’est le cauchemar assuré », nous prévient notre game master. Rassurez-vous, en gardant ce précept en tête, il est très simple de rester dans les clous.

« Think outside the box »

Après une entrée dans la salle les yeux bandés, nous découvrons un décor abstrait, dans lequel on reconnaît la vision onirique d’une chambre d’enfant. De part sa grande taille, cette salle paraît un peu vide au premier abord, heureusement elle dissimule quelques surprises, et les éléments de décoration ont des sens cachés…

Le storytelling est assez peu développé et le scénario se limite à un fil rouge : aider la petite maîtresse des lieux à retrouver la mémoire. Pour cela, observation et réflexion seront vos alliés tout au long de l’aventure, et à plus d’une occasion il sera nécessaire de prendre un peu de recul et de hauteur pour venir à bout des énigmes qui vous barreront la route. Comme disent les anglophones, « think outside the box ».

« La cage aux rêves » est donc une salle singulière, quasiment impossible à vaincre si on ne joue pas dans les règles… La discipline imposée pourra s’avérer frustrante pour les équipes habituées à tout retourner dans une salle… Néanmoins, si vous êtes à la recherche d’une expérience originale nous ne pouvons que la conseiller. D’autant plus que la progression et la construction du jeu en font une room adaptée aux groupes de tout niveau.