Escape GameTalenceThe HostelChambre 1408

Chambre 1408

30% Fouille
20% Manipulation
50% Réflexion
  • Thème
    Horreur | Paranormal
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    20 - 35€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

The Hostel a ouvert à Talence, en périphérie de Bordeaux, en novembre 2017. Depuis la place de la Victoire, comptez un peu plus de 30 minutes en bus pour rejoindre l’intriguant bâtiment qui l’abrite. Une vieille maisonnette en pierre posée juste à côté d’un centre commercial et de son immense parking, comme un vestige qui aurait choisi de résister fièrement à la société de consommation. Seules d’inquiétantes lettres blanches plaquées sur un auvent noir confirment aux joueurs qu’ils sont arrivés à bon port.

L’enseigne se démarque par la parfaite immersion qui vous sera proposée dès votre arrivée sur place. A The Hostel, vous n’entendrez jamais parler d’escape game, de jeu, de room, d’énigmes, d’un objet qui ne peut servir qu’une seule fois, ou de la courte échelle qu’il est interdite de faire à son coéquipier. A The Hostel, vous n’êtes pas dans un escape game : vous êtes dans un hôtel.

Nous sonnons à l’interphone : « Veuillez patienter, un membre du personnel va venir vous chercher », nous informe une voix sérieuse. Voilà que débarque un personnage intriguant et peu bavard. Il est droit comme un i, fruit de ses années d’apprentissage à l’école hôtelière, sans doute. A The Hostel, vous ne réserverez donc pas un escape mais une chambre. Deux étaient disponibles lors de notre passage à Talence : « Chambre 237 » et « Chambre 1408 ». La 1408 est de loin la plus flippante. Ce nombre n’a bien sûr pas été choisi au hasard : la référence à l’œuvre de Stephen King ne vous aura pas échappée. Ne vous attendez pas à y passer une bonne nuit de sommeil…

Le scénario

« La chambre 1408 fut le théâtre d’une tragédie et est aujourd’hui une pièce condamnée de l’hôtel. Il y a 100 ans, l’ancien propriétaire des lieux s’adonnait, avec des amis, à une pratique très en vogue à l’époque : le spiritisme. Un soir, lors d’une de ces fameuses séances, survint un terrible drame suite à une mauvaise décision collective. Depuis, dans cette chambre, un temps reconvertie en bibliothèque, se produisent d’étranges phénomènes. Encore une simple histoire de fantôme à dormir debout ? Et si c’était plus compliqué que ça ? Venez en aide à l’hôtel et tentez d’exorciser ses démons. »

L’immersion est et restera le maître-mot de cette aventure : elle est parfaite jusque dans les dernières secondes du jeu. La chambre 1408 est décorée avec goût, justesse et élégance. Surtout, elle vous réserve beaucoup de surprises : si vous ne croyez pas aux fantômes, vous serez peut-être amené à revoir votre position… The Hostel a pris un malin plaisir à jouer avec tous les codes des films qui traitent du spiritisme : vous serez confronté à vos peurs, qu’il faudra surmonter pour avancer. Attendez-vous à sursauter quelques fois, mais aussi à faire face à des angoisses plus diffuses et profondes, liées à l’atmosphère que l’enseigne parvient à installer avec brio. Elle s’appuie pour cela sur une mise en scène et un scénario parfaitement calibrés. L’agencement des lieux contribue également à cette parfaite immersion : il est parfois surprenant et il faudra être curieux pour révéler tous ses secrets.

Le tout fonctionne à merveille : pendant une heure, vous évoluerez au sein d’une ambiance prenante et angoissante, sans aucune notion du temps qui passe. Il y a fort à parier que, comme hypnotisé par les événements, vous oublierez vite que le chrono défile… Sachez d’ailleurs que, même si l’heure est écoulée, The Hostel a pour habitude de laisser les équipes terminer le jeu. Une démarche appréciable, qui permet d’éviter toutes frustrations : quoi qu’il arrive, vous vivrez la fin du film.

Reconstituer le scénario et en tirer des conclusions

Le mot « film » est ici particulièrement approprié. Car au centre de « Chambre 1408 », ce ne sont pas des énigmes que vous trouverez, mais un scénario. Si vous ne comprenez pas l’histoire que vous déroulerez pas à pas, il sera difficile de sortir vainqueur. Vous devrez être attentif, prendre le temps d’enquêter et faire preuve d’observation : c’est tout cela qui vous permettra de comprendre ce qui s’est déroulé en ces lieux il y a 100 ans. Il faudra rassembler mentalement les différentes pièces du puzzle, reconstituer l’intrigue et en tirer des conclusions.

« Chambre 1408 » propose aussi une poignée d’énigmes plus classiques. Elles sont presque toutes parfaitement intégrées au scénario. La coopération entre équipiers sera à quelques reprises indispensable, ce qui est toujours un plus. Deux cadenas se mettront en travers de votre chemin, ainsi que quelques serrures. Les manipulations ne dominent pas le jeu, la fouille non plus : c’est la réflexion qui sera votre meilleure alliée… et votre courage, bien sûr.

L’intensité sera à son paroxysme pendant les dernières minutes de l’aventure : à la fois glaçant et tellement cool, le final imaginé par The Hostel est génial.

Sur l’ambitieux thème du spiritisme, « Chambre 1408 » est une salle d’escape game quasi parfaite.