Escape GameToursEscape TimeLe bunker Siberia

Le bunker Siberia

25% Fouille
35% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Paranormal
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Prix
    22 - 26€/joueur
  • Nombre de joueurs
    5 à 10 joueurs

Quand nous sommes de passage en Indre-et-Loire, impossible de ne pas rendre visite aux gérants d’Escape Time. Heureux hasard, lors de notre dernier voyage express dans la région, l’enseigne venait de lancer sa toute nouvelle aventure : Le bunker Siberia.
Nous avions adoré « Le manoir des soeurs aubépines » et la mission « Silver Express« . D’ailleurs vous avez décerné à Escape Time l’Escape Game Award 2017 de la meilleure enseigne de la région Centre-Val de Loire. Il ne nous en fallait pas plus pour reprendre notre costume d’agent et nous lancer dans les couloirs du temps à la poursuite de Vincent Lenoir.

Lors d’une mission en 1966 un groupe d’agents se retrouve piégé dans un bunker en Sibérie. Une autre équipe dans le présent va tenter de rétablir les communications pour les sauver

De part et d’autre du couloir du temps

Nous enrageons ! Vincent Lenoir dit l’agent Alpha est arrivé à piéger notre équipe et ça nous ne lui pardonnerons pas ! Mais d’un autre côté, la situation qui résulte de ce traquenard génère une situation assez inédite dans le paysage de l’escape game français. Souvent on vous dit que l’escape est un jeu basé sur la communication. Dans Bunker Siberia, Escape Time pousse ce besoin à son paroxysme !
Comme le laisse entendre le scénario, votre équipe est scindée en deux dès le début de l’aventure. La seule manière pour retrouver vos co-équipiers : terminer le jeu dans le temps imparti.

Pour ma part, j’ai eu la chance de me retrouver dans la salle du présent. Moins de pression. En cas d’échec de la mission aucun risque de se retrouver prisonnier d’un bunker au temps de la Guerre froide. Mais comme avec Benjamin, mon co-équipier, nous avons le coeur sur la main nous avons tout fait pour faire revenir Mélanie et Melissa à notre époque.

Première mission : renouer le contact
Cette tache ne sera pas aisée et nécessitera des trésors d’ingéniosité. Ce serait trop simple si vous aviez la possibilité de voir et d’entendre vos malheureux co-équipiers. Tout se mérite dans un escape game ! Au fur et à mesure de votre progression dans le jeu vous allez devoir être à l’affut d’éléments qui vous permettront de tester de nouvelles méthodes de communications un peu comme si vous faisiez une partie de Cranium (pour ceux qui s’y connaissent un peu en jeux de société).

L’effet papillon à travers le temps

Les couloirs du temps sont mystérieux. Ils défient la loi de la nature si bien que cette aventure peut être perçue comme un effet papillon géant. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas cette théorie, elle peut résumer de la façon suivante « le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut provoquer une tornade au Texas ».
Ceci peut donc vous rassurer. Les actions d’une équipe aura des répercutions sur l’autre team. Ces conséquences seront-elles bénéféiques ? Il faudra vous rendre sur place pour le découvrir !

Côté présent, c’est au sein du repère des agents d’Escape Time que vous évoluerez. Cette salle aux murs laqués noirs a un petit côté futuriste. Des écrans géants nous permettent de voir l’activité de notre organisation secrète autour du monde. Sur le plan des casses-têtes, notre époque fait la part belle aux énigmes de logique et aux manipulations.

Dans le passé toute autre ambiance. C’est dans la pénombre que nos amis ont commencé leur aventure. La lumière allumée permet de découvrir une pièce à l’atmosphère inquiétante. L’aspect sommaire et froid de ce lieu est renforcé par le mobilier qui le compose : casiers métalliques, gros générateur mural russe, mannequin avec une tenue soviétique (ce qui fait flipper quand on est dans la pénombre), vieux téléphone…
Nos co-équipières ont trouvé cette entrée en matière déconcertant (dans le bon sens du terme) : « La communication avec l’autre partie de la team était coupée. On pouvait parler avec le reste de l’équipe via talkie, mais on n’avait aucun retour. Nous entendent-ils ? Etaient-ils partis boire des coups au bar d’en face ? Sommes-nous abandonnés là à tout jamais ? »

Oui nous étions là ! Au final notre cohésion d’équipe a franchi les couloirs du temps et a permis à Mélanie et Melissa de revenir à notre époque.
Encore une fois, Escape Time nous a fait la démonstration de ses capacités à créer un très bon jeu. La question de la séparation des équipes pendant toute la durée de la partie nous a beaucoup interrogé avant le test de cette salle mais, après la partie, nous avons tous été d’accord qu’en définitive cette situation apporte un vrai plus à cette aventure. Bravo encore Escape Time. Au travail ! Nous attendons avec impatience les nouvelles salles.

Découvrez le teaser vidéo de « Bunker Siberia » :

Réserver chez Escape Time


Restez connecté :