Escape GameLuxembourgEnigmoZen

Zen

25% Fouille
35% Manipulation
40% Réflexion
  • Thème
    Histoire | Patrimoine culturel
  • Niveau
    Difficile
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    16 - 30€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Notre voyage au Luxembourg nous a conduit à Dudelange, petite bourgade situé à quelques kilomètres seulement de la frontière franco-luxembourgeoise. C’est au cœur d’une résidence, dans un appartement reconverti en escape game qu’il faudra vous rendre pour découvrir les trois scénarios d’Enigmo : une prison, un cabinet de curiosité et une salle zen.
Pour ce test nous partons de l’autre côté de la planète, au pays du Soleil levant. Cette salle zen va t-elle résister à notre énergie débordante ?

Avant d’aller plus loin, nous vous conseillons de lancer la lecture de cet album #immersion

Le scénario

L’histoire se déroule au 19ième siècle.
Mitsu, une jeune princesse japonaise, va être mariée par son père, Kageki, à un riche et vieux bourgeois.
Pourtant elle est amoureuse d’un pauvre Samourai, Goshiro. Le mariage est imminent et Goshiro a disparu depuis quelques jours. Mitsu est en pleurs et ne sait plus quoi faire. Elle n’est pas au courant que Goshiro a tout préparer pour s’évader ensemble avec le bateau en Amérique. Le personnel privé de Mitsu (les joueurs) a été mis au courant par le jeune Samurai et doit prévenir Mitsu de ses plans.

Mais malheureusement son père est au courant et enferme le personnel dans la chambre de Mitsu où ils doivent attendre la fin du mariage.
Le personnel va tout faire pour s’échapper en 1 heure de cette chambre et prévenir Mitsu pour qu’elle ne doive pas marier le vieux bouregois et pour qu’elle puisse vivre une vie heureuse avec Goshiro en Amérique.

En immersion dans une ikkodate

Dès le briefing achevé, notre game master nous annonce une petite subtilité qui dénote avec l’ensemble des salles que nous avons pu tester auparavant. Dans la Zen Room nous allons jouer… sans nos chaussures. Pas commun mais raccord avec les us et coutumes japonnais. Si comme nous vous vous êtes déjà rendus dans ce pays, berceau des escape games, vous avez été confrontés à l’usage qui est de se déchausser en entrant dans une maison. Une entrée en matière imparable qui nous plonge dès la première seconde dans la culture nippone.

Enfin nous entrons dans la première pièce. Le sort de Goshiro repose entre nos mains mieux vaut pas trop trainer.
Nous balayons du regard la pièce et notre première impression ne nous trompe pas : nous ne sommes plus au Luxembourg. Nous venons de faire en quelques secondes un voyage de plus de 11.000 kilomètres. En effet, dès le début de notre aventure nous retrouvons une série d’objets, d’aménagements propres aux ikkodates, habitations typiques du Japon : supports pour katana, sol en tatami, sable ou pierres polies, meubles en bois massif.
Ici, contrairement aux salles aux univers plus conventionnels, vous apercevrez dès le début la pièce dans laquelle vous devrez poursuivre votre aventure. En effet, pour coller au thème, les murs solides ont laissé leur place à des cloisons coulissantes en feuille de riz comme dans les maisons traditionnelles japonaises. On ne peut que féliciter Enigmo pour ce soucis du détail.

Une salle très manuelle

On parle souvent du Japon pour ses inventions techologiques mais comme vous avez pu vous en rendre compte, dans cette aventure c’est le côté traditionnel de ce pays que vous allez explorer. Les créateurs d’Enigmo ont souhaité faire de cette salle une aventure axée sur la fouille, la réflexion / l’association d’idées et des manipulations que l’ont pourrait qualifier de « mécaniques ». En effet, cette salle, figée dans le temps, ne fait aucunement appel aux technologiques.

La fouille… Globalement il s’agit d’un point important dans les salles d’Enigmo. Pas tant par le nombre important d’objets à chercher et inspecter que par l’aspect roublard des caches que vous allez devoir trouver. Pas surprennant d’apprendre à la sortie de ce jeu que les créateurs de cette enseigne sont de grands fans de geocaching.

Pour ce qui est du reste de l’aventure, votre progression sera ponctuée d’objet à décoder, à retourner dans tous les sens, à assembler. Bref ! Des grands classiques de l’escape game à la différence près que chacun d’entre eux fait référence à la culture japonaise.

Un des autres points saillants de cette aventure est le système de gestion des indices. Dès votre entrée dans la salle vous apercevrez une série de boites au plafond. Ici encore pas n’importe quelle boite : de belles boites rouges aux motifs asiatiques. Chacunes d’entre-elles renferment un indice que le maître du jeu pourra laisser tomber pour débloquer votre progression.

Impossible de vous rendre au Luxembourg sans passer par cette salle très réussie du point de vue de l’immersion. Enigmo a mis au point une salle dépaysante. Ce qui est encore plus impressionnant c’est que les créateurs de cette enseigne ont tout fait de leur propre main (décors, énigmes, mécanismes). Bravo !

Réserver chez Enigmo