Escape GameAmsterdamLocked.AmsterdamThe Submarine

The Submarine

25% Fouille
45% Manipulation
30% Réflexion
  • Thème
    Enquête | Explorateur
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    Bien
  • Prix
    21 - 41,50€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 6 joueurs

Escape game jouable en anglais

Locked.Amsterdam est une enseigne d’escape game qui, lors de notre passage aux Pays-Bas, ne proposait qu’une seule room. Son local est un peu excentré : vous le trouverez à Westerpoort, une zone industrielle proche du port d’Amsterdam, au nord-ouest de la ville.

Et ça tombe bien puisque c’est dans un univers maritime que Locked.Amsterdam envoie ses joueurs ! Bonne nouvelle, pour accomplir votre mission à bord de « The Submarine », vous aurez non pas 60 mais 90 minutes.

Le scénario

« Il y a 20 ans, le sous-marin soviétique K-129 a mystérieusement disparu. Il a été détecté pour la dernière fois dans l’océan Pacifique Nord. Ce submersible transportait une dangereuse charge nucléaire qui, à ce jour, n’a toujours pas été localisée. Le sous-marin doit impérativement être retrouvé avant que cette charge ne tombe entre de mauvaises mains. Le journaliste controversé Hugo Laanen s’intéresse à ce mystère depuis longtemps et a accumulé des preuves, qu’il a compilées dans des documents. Mais on dirait qu’il a pris peur… Certains pensent qu’il a fui les services secrets soviétiques. Toujours est-il qu’il a disparu. Son bureau est resté intact, à vous de l’explorer. Arriverez-vous à percer le mystère du sous-marin K-129 ? »

Ce scénario est basé sur des faits réels : le sous-marin K-129 a bel et bien existé et… a bel et bien disparu, le 8 mars 1968, en pleine Guerre Froide. A son bord, un missile nucléaire soviétique que les Américains ont tout fait pour récupérer… Lors du briefing, notre game master nous projette d’ailleurs une vidéo notamment composée d’images d’archives et d’extraits de journaux télévisés d’époque.

Nous voilà enfin dans le bureau du journaliste enquêteur. Contrairement à ce qu’il est écrit dans le briefing officiel, que l’on peut lire sur le site de l’enseigne et que nous avons traduit plus haut, notre maître du jeu nous indique qu’il ne s’agit que d’une reconstitution : elle nous dit qu’il est donc normal de trouver dans la pièce quelques stickers « ne pas toucher », et que les livres de la bibliothèque ont tous été collés : « Inutile d’essayer de les bouger. » Malgré cela, le bureau est assez convaincant. Petit, mais agrémenté de pas mal d’éléments de décoration et de vieux objets. L’immersion sera tout aussi bonne par la suite, ce qui est globalement à mettre sur le compte des décors plutôt que sur celui des énigmes.

Des actions dignes d’un James Bond… mais un game design perfectible

Dans « The Submarine », quelques manipulations sympas se mettront en travers de votre chemin, dont trois particulièrement originales et amusantes. Deux d’entre elles, très bien intégrées à l’intrigue, ont un petit côté James Bond fort appréciable ! Il est dommage, en revanche, que toutes les énigmes ne soient pas aussi bien intégrées : on ne comprend pas toujours leur rapport avec le scénario. Ce dernier, pourtant extrêmement riche sur le papier, est finalement assez peu exploité : dans cet escape game, vous n’en apprendrez pas beaucoup plus sur le mystère qui entoure le sous-marin K-129. Point positif cependant, vous remplirez un objectif de mission qui vous procurera un sentiment du devoir accompli, et à ce moment-là vous n’aurez aucun doute sur le sens de votre action !

La part de fouille n’est pas très importante dans ce jeu, qui est plutôt dominé par la manipulation.

Enfin, on ne peut pas dire que le game design de cette escape room soit impeccable étant donné que quelques énigmes peuvent être contournées.

Si le temps imparti pour remplir la mission était de 60 minutes et non de 90 minutes, nous aurions classé « The Submarine » parmi les rooms de difficulté moyenne. Mais en 1h30 de jeu, vous aurez largement le temps d’explorer les lieux, de remplir vos objectifs et de vous échapper, car vous n’y trouverez rien d’extrêmement compliqué ! L’enseigne annonce un taux de sortie de 70%, ce qui en fait une salle idéale pour débuter. Les équipes les plus aguerries, quant à elles, pourront y passer largement moins d’une heure.

Découvrez le teaser vidéo de « The Submarine » :