Escape GameLondresMission : BreakoutThe Lost Passenger

The Lost Passenger

35% Fouille
40% Manipulation
25% Réflexion
  • Thème
    Enquête | Explorateur
  • Niveau
    Intermédiaire
  • Immersion
    👌 Parfait
  • Nombre de joueurs
    3 à 6 joueurs

Créée par un Français, l’enseigne d’escape game Mission : Breakout se situe à Camden Town, dans le nord de Londres. L’établissement s’est installé au cœur de South Kentish Town, une ancienne station de métro qui servait d’abris anti-bombardements aériens pendant la Seconde Guerre mondiale. Mettre un pied à Mission : Breakout, c’est un peu remonter le temps : les souterrains sont restés dans leur jus et donnent aujourd’hui encore l’impression d’explorer un bunker.

Le complexe londonien a d’ailleurs choisi les thèmes de ses rooms en fonction de cette spécificité. Lors de notre passage, en juin 2018, deux missions étaient proposées : cracker un code nazi grâce à la machine Enigma dans « Codebreakers », ou enquêter au sein d’une station de métro abandonnée dans « The Lost Passenger ». Le scénario de cette dernière salle est inspiré d’une histoire vraie, précise le site web de l’enseigne. Celle d’un homme qui aurait disparu dans les tunnels de la station de South Kentish Town…

Le scénario

« En 1924, peu après la fermeture de South Kentish Town, un train s’est arrêté à cette station par erreur et un homme est descendu sans trop faire attention. Le train est reparti et Mr. Brackett a disparu. Personne ne sait s’il a réussi à ressortir des souterrains. Le temps est venu de descendre dans cette station de métro fantôme et d’investiguer sur des activités paranormales qui ont été rapportées. »

Contrairement à ce que laisse penser son scénario, ce jeu ne fait pas peur. Vous n’avez aucune crainte à avoir et nous encourageons même les moins téméraires à aller explorer les tunnels de South Kentish Town !

Les premiers à explorer la station

Votre aventure commencera par une action géniale, qui vous donnera l’illusion que personne ne s’est vu confier cette mission avant vous. Le début du jeu, tourné vers l’action et les manipulations, continue d’ailleurs sur cette lancée et est très réussi. Tout au long de la partie, vous découvrirez des espaces surprenants et crédibles, souvent assez peu éclairés… Les décors sont soignés et l’immersion est parfaite.

Un jeu dynamique et crédible

Le jeu de Mission : Breakout est linéaire, il n’est pas très dense et assez dynamique. Un scénario se dessine au fur et à mesure que le temps passe, mais pas forcément celui auquel on s’attend… Pas d’enquête sur l’homme disparu, pas de réponses à toutes les questions qu’on se pose sur sa disparition : vous n’aurez qu’un seul objectif, vous échapper coûte que coûte, et pour cela vous devrez vous débrouiller comme vous pourrez. Toutes les énigmes sont intégrées à la situation dans laquelle vous serez plongés… à l’exception de deux d’entre elles, sorties un peu de nulle part, dont le casse-tête final, qui pourra être un peu décevant. On aurait préféré terminer en beauté !

« The Lost Passenger » a un point commun avec la première escape room de l’enseigne, « Codebreakers » : si vous avez un faible pour les machines imposantes sur lesquelles plein de réglages doivent être effectués, alors vous serez comme un poisson dans l’eau. Toutes ces machines ont de l’allure et du cachet, il est très agréable de manipuler du matériel si crédible.

Port du casque obligatoire !

Si quelque chose vous échappe, si vous êtes bloqués, si vous ne savez plus quoi faire pour avancer, vous serez aidés par le biais d’un talkie-walkie. Un choix qui a du sens étant donné la nature de la mission, mais qui n’est pas notre moyen de communication préféré quand on teste des escape games à l’étranger : l’appareil aura forcément tendance à étouffer les instructions de votre maître du jeu, que vous pourrez avoir du mal à comprendre. Une énigme de « The Lost Passenger » exigera en outre que vous ayiez un minimum de vocabulaire en anglais.

Prêt à partir en exploration ? Attention, comme dans toutes les zones à risques, le port du casque est obligatoire !