Escape GameNantesL'OniriumL’insurrection

L’insurrection

30% Fouille
25% Manipulation
45% Réflexion
  • Thème
    Histoire | Patrimoine culturel
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👍 Très bien
  • Prix
    18 - 29€/joueur
  • Nombre de joueurs
    3 à 5 joueurs

Est-ce que vous vous êtes déjà demandés ce qu’il se passe la nuit pendant que vous dormez ? Surement ! Le sommeil est un état mystérieux et intriguant et les rêves qui se produisent durant cette phase font l’objet de curiosités de la part du monde scientifique et esothérique.
C’est à ce monde là que s’est intéressé l’Onirium. Cette agence d’un nouveau genre a une mission très particulière : réparer les rêves cassés. Pour notre mission nous avons été envoyés quelques années avant la Révolution Française. Pas de temps à perdre. Nous prenons notre caisse à outils et notre salopette direction le XVIIIème siècle.

Ce premier rêve vous entraine à Nantes à l’époque de la révolution française, où Jean-Baptiste Carrier, acteur de la terreur, sévit.
Bien qu’étant à l’origine de la conception de ce rêve, nous n’avons pas davantage d’informations, à vous de percer ses mystères.

Engeôlés !

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristocrates à la lanterne,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristocrates on les pendra !
Dès notre arrivée dans ce rêve, notre première mission sera de retrouver la plénitude de nos mouvements. Une bonne entrée en matière qui fait appel à la qualité principale d’un escape gamer : la débrouillardise. Pour rajouter un peu de piment à cette situation, l’Onirium a choisi de faire dérouler cette aventure de nuit et autant vous dire qu’à l’époque où nous nous trouvons l’éclairage électrique n’a pas encore été inventé.
Pour les plus claustrophobes d’entre-vous : rassurez-vous cette sitation ne va pas durer indéfiniment… je l’espère pour vous ! En effet, assez rapidement vous devriez pouvoir continuer vos investigations dans un espace moins confiné.

Le décor qui va alors se dévoiler cohérent et relativement bien exécuté est assez proche de l’image que l’on peut se faire des bâtiments de l’époque révolutionnaire. Une époque où les édifices faits de pierres et de bois occupent encore une place centrale.
Par contre, comme vous avez pu le lire sur notre site, l’Onirium n’est pas un simple escape game. Sous cette couverture d’enseigne de jeu d’évasion se cache une agence de réparation des rêves. Pour ne pas négliger cet aspect, l’enseigne joue sur la dualité escape / rêve, imaginaire vs réalité.
En effet, alors que vous pensiez avoir appréhendé l’espace de jeu, l’Onirium propose un changement de situation radical assez déstabilisant qui casse un peu l’immersion et l’ambiance réussie du début de jeu. Même si sur le papier ce genre de twist est tout à fait cohérent par rapport à l’essence même de l’enseigne, le résultat est trop dépouillé et aurait mérité de plus accentuer certains clichés pour transporter les joueurs. Le travail qu’il reste à faire pour perfectionner l’immersion n’est pas énorme !

RÉ FLE XION

L’insurrection est une aventure qui fera appel à vos qualités d’enquêteurs. Vous avez une âme de Sherlock Holmes ? Vous vous amuserez à mémoriser les différents indices que vous glanerez au fil de l’aventure. Petit plus : par moment vous pourrez apprendre des détails historiques réels. Si vous aimez apprendre des choses lors de vos parties d’escape game, l’Onirium marque un point !

Par contre si vous êtes fans de mécanismes ludiques, vous pourriez être déçus. En effet cet élément est peu présent dans cette aventure. Quant à la fouille, elle n’occupe pas une place prépondérante mais vous devrez être assez méticulleux pour ne pas passer à côté de choses pouvant être utiles à la suite de votre aventure.

Au final de bonnes idées qui ne demandent qu’à être perfectionnées. L’Onirium est une enseigne toute jeune et la passion de ses créateurs pour le monde de l’escape game les conduira sans aucun doute à améliorer continuellement leurs salles pour proposer à leurs joueurs une expérience encore plus dépaysante qu’elle ne l’est actuellement.