Escape GameValenciaClaustrophobiaGulliver and the Giants

Gulliver and the Giants

30% Fouille
60% Manipulation
10% Réflexion
  • Thème
    Science-Fiction | Fantastique
  • Niveau
    Pour débuter
  • Immersion
    👏 Excellent
  • Prix
    10 - 32,50€/joueur
  • Nombre de joueurs
    2 à 5 joueurs

Escape game jouable en anglais

L’enseigne d’escape game Claustrophobia Valencia fait partie du réseau de franchise russe Claustrophobia, mondialement connu pour ses effets spéciaux bluffants, ses décors immersifs et ses impressionnants mécanismes. L’établissement est s’installé Plaça del Portal Nou, dans le centre-ville de Valencia, en Espagne. Il propose quatre salles, dont « Gulliver and the Giants », ou « Gulliver y los gigantes » en espagnol, soit « Gulliver et les géants ».

Le scénario

« Gulliver vous a emmené avec lui en voyage. A peine arrivé à Brobdingrad, alors que vous entrez dans la maison d’un géant, Gulliver disparaît. De mystérieux murmures vous informent que dans une heure, un chat pointera le bout de son nez pour chasser des souris… Pas de chance, vous avez à peu près la taille d’un rongeur. Et Myrmryg n’a pas pour habitude d’examiner ses proies. Échappez-vous au plus vite ! »

La room « Gulliver and the Giants » est inspirée du célèbre roman satirique « Les voyages de Gulliver », écrit au XVIIIe siècle par Jonathan Swift. Durant une heure, vous allez ainsi vivre dans la peau du docteur Lemuel Gulliver lorsqu’il a débarqué sur l’île de Brobdingrad, peuplée d’hommes géants…

Le point fort de cette salle, c’est le concept sur lequel elle repose ainsi que l’immersion qui en découle. Comme le montrent les belles photos de Claustrophobia, prises à l’intérieur de la room lorsqu’elle existait à Moscou, les proportions vont être complètement bouleversées pendant toute la partie : attendez-vous à vous sentir minuscule ! L’enseigne parvient à provoquer cette géniale sensation chez les joueurs grâce à des décors bluffants. Chaque détail a été soigné et le local dans lequel a été installé le jeu s’y prête parfaitement. L’immersion est donc excellente. « Gulliver and the Giants » vaut le détour rien que pour expérimenter, une fois dans sa vie, ce radical changement de perspective.

Une géniale sensation

Attention : si votre équipe n’est composé que de deux joueurs pas très costauds et/ou de petits gabarits, votre progression ne sera pas forcément évidente. On ne vous en dira pas trop pour ne pas vous spoiler, mais le jeu nécessite de transporter des éléments lourds à plusieurs reprises, en plus de demander un minimum d’agilité. Nous vous conseillons donc de porter des chaussures plates et des vêtements confortables pour être le plus à l’aise possible. « Gulliver and the Giants » est une room assez segmentante : si votre team compte une personne blessée ou en très mauvaise condition physique, elle n’en profitera pas beaucoup. Les minutes passant, la fatigue nous a envahis et nous sommes ressortis de la salle lessivés.

Les escape games de Claustrophobia comportent généralement très peu de fouille. Dans « Gulliver and the Giants », c’est pourtant tout l’inverse : de petits objets sont cachés un peu partout, ouvrez l’œil et passez vos mains dans les moindres recoins ! Comme dans la majorité des rooms de la franchise russe, le jeu ne vous demandera pas de toucher un seul cadenas. L’enseigne nous a habitués à un gameplay reposant sur des manipulations fluides et intuitives qui ne nécessitent pas beaucoup de réflexion, ici cet aspect est poussé à l’extrême : il n’y a pas vraiment d’énigmes à résoudre, et ce parti-pris pourra décevoir. Nous n’aurions pas été contre l’ajout d’un ou deux casse-têtes faisant appel à nos méninges. En lieu et place, vous devrez réaliser des actions certes amusantes mais parfois répétitives.

Pas vraiment d’énigmes

Si vous avez besoin d’aide, votre game master interviendra de vive voix par le biais de haut-parleurs dissimulés dans la pièce. Ce n’est pas notre moyen de communication favori quand on joue dans un pays non-francophone, car les micros ont tendance à étouffer l’anglais plus ou moins teinté d’accent des maîtres du jeu. Cela dit, nous avons eu la chance d’être suivis par une game master qui parlait français, ce qui nous a facilité la tâche.

« Gulliver and the Giants » est avant tout une expérience que l’on conseille pour l’incroyable sensation qu’elle parvient à transmettre. Les fans d’énigmes ne trouveront pas forcément leur bonheur dans cette salle, qui enchantera en revanche celles et ceux qui sont à la recherche d’une aventure originale. Vous avez déjà eu envie de vous transformer en « une petite souris » ? L’occasion se présente à Claustrophobia Valencia !