Escape GameArchivesDans le noir

Dans le noir

🕵 Cette salle, créée par Imaginarium Game, a été testée à Paris, au sein du complexe The Escape Lab’, avant sa fermeture en août 2018.

Les rooms proposées par The Escape Lab’, immense complexe de jeux d’évasion situé dans le centre de Paris, rue du Sentier, sont diverses et variées. Vous pourrez partir en mission dans l’espace avec un casque de réalité virtuelle, explorer le PC sécurité d’une base militaire abandonnée, neutraliser une dangereuse intelligence artificielle… Mais la salle la plus originale de l’enseigne est sans aucun doute « Dans le noir » : pour la première fois, les joueurs parisiens ont la possibilité de tester un escape game dans l’obscurité totale. Durée de l’expérience : 40 minutes.

Dans un premier temps mené par Eludice dès 2016 à Saint-Étienne, sous le nom de « Le contenoir », ce projet avait ensuite été repris par Imaginarium et importé à Lyon, sous l’appellation « Hope in the Dark ». En novembre 2017, la room a déménagé pour s’installer à The Escape Lab’ à Paris, où elle a ouvert début 2018.

Sur le site de The Escape Lab’, on trouve très peu d’informations au sujet de « Dans le noir » : le suspense reste entier quant à l’intrigue dans laquelle vous serez plongé. On ne vous en dira donc pas plus, pas de spoil ici ! Sachez seulement que vous serez, comme souvent, investi d’une mission de la plus haute importance…

Le scénario

« Plongés dans l’obscurité totale, les choses les plus simples deviennent compliquées… Où suis-je ? Qu’est-ce ? Ici ? Là ? T’es où ? Ahhh c’est quoi ça ? Cette escape room 100% dans le noir va vous immerger dans un monde incroyable… une expérience inédite qui vous fera mourir… de rire ! »

Nous entrons dans la salle avec des masques opaques sur les yeux. Nous devrons les garder pendant toute la durée du jeu : ainsi, impossible de se repérer grâce au filet de lumière provenant de l’encadrure de la porte, ou au petit rayon que produit la caméra infrarouge qui nous filme…

« Oh c’est quoi ça ? » « Ben c’est mes cheveux… »

Coupons court à toutes les angoisses éventuelles : « Dans le noir » ne fait pas du tout peur. Personne ne se trouve dans la pièce que vous allez explorer, rien ne s’apprête à vous bondir dessus, tapis dans l’obscurité. Soyez tranquille, avancez prudemment mais sereinement !

Les éventuels indices dont vous aurez besoin ne vous seront bien entendu pas délivrés sur un écran, mais par l’intermédiaire d’un personnage intégré à l’histoire, qui donnera de la voix pour l’occasion… Une voix qui, il faut bien le reconnaître, est plus risible que crédible, et qui vous permettra de commencer l’aventure en gloussant.

« Dans le noir » est un escape game qui vaut davantage pour l’expérience proposée que pour le jeu en lui-même. La perte de repère sera totale ! Vous marcherez sur les pieds de vos équipiers, vous les tripoterez sans faire exprès, des dialogues aussi étranges que « Oh c’est quoi ça ? » « Ben c’est mes cheveux… » pourront fuser… Bref, dans un cadre qui provoque des situations inhabituelles sources de gags, impossible de ne pas se marrer un minimum : la bonne ambiance devrait être de la partie, au moins le temps de la découverte de votre environnement.

Une expérience intéressante mais un concept sous-exploité

Le jeu, en revanche, donne l’impression de ne pas être abouti et pourra décevoir : le concept aurait clairement pu être davantage exploité, en intégrant une palette d’énigmes qui utilise tous les sens possibles par exemple. Bref, en explorant en profondeur le principe et toutes les pistes qu’il offre… Au final, la salle ne propose que deux types de casse-tête, elle est en très grande majorité composée de fouille et on n’y compte que trop peu de manipulations.

Sortir victorieux de la room de The Escape Lab’ ne sera pas aussi simple que quand vous cherchez vos toilettes la nuit : le challenge est loin d’être évident ! Concrètement, si vous étiez muni d’une lampe torche, vous résoudriez les énigmes en moins de cinq minutes, et votre neveu de 7 ans s’en sortirait très bien lui aussi. Dans l’obscurité complète, tout pourra au contraire s’avérer assez compliqué. Il faudra être rigoureusement organisé, et plus vous serez nombreux plus cela pourra être laborieux – la room peut accueillir de deux à quatre joueurs.

« Dans le noir » fera marcher votre imagination et bousculera vos acquis : vous serez en immersion dans un monde où le moindre objet devient aussi précieux que mystérieux…